International
URL courte
3142
S'abonner

Le nouveau président polonais, Andrzej Duda, s'est proclamé pour renforcer le rôle du chef d'Etat dans le domaine de la politique extérieure. Il a l'intention d'influencer davantage la politique extérieure menée par la Pologne.

"Le président a un mandat important et des pouvoirs limités", a-t-il déclaré, interrogé par l'hebdomadaire polonais W sieci. "Les réunions du Conseil de l'Europe rassemblent les chefs d'Etats et les chefs de gouvernements. En Pologne, le rôle du président dans la politique extérieure est trop petit", a-t-il constaté.

Andrzej Duda
© REUTERS / Slawomir Kaminski/Agencja Gazeta
Selon le député Tadeusz Iwiński, membre de la Diète (Sejm), la chambre basse du parlement polonais, le président a par deux fois souligné l'importance de bonnes relations avec les voisins de la Pologne lors de son discours prononcé à l'occasion de sa prise des fonctions. Pourtant, le nom de la Russie n'a pas été mentionné.

"Actuellement, la Pologne reste le seul Etat européen important à ne pas dialoguer avec la Russie. Ni les présidents, ni les premiers ministres des deux pays, n'ont d'échanges. En Pologne, on estime toujours que la Russie a violé le droit international en ayant "annexé" la Crimée. Dans un contexte où toute l'Europe continue à dialoguer avec la Russie, la Pologne ne le fait pas. Je pense que le temps est peut-être venu de changer cela".

Andrzej Duda est le sixième président polonais, succédant à Bronislaw Komorowski. Candidat du parti conservateur et populiste Droit et Justice (PiS), il a été élu avec 51,55% des suffrages, battant le chef de l'Etat sortant Komorowski du parti Plateforme civique (libéraux). Ce dernier n'a obtenu que 48,45 % des suffrages.

Lire aussi:

Qui est vraiment Andrzej Duda, le nouveau président polonais?
Elus français en Crimée: chers médias polonais, qui sont les vrais "idiots utiles"?
Nouveau président polonais: nouvelle étape dans les relations Russie-Pologne?
Varsovie: le "cadeau de Staline" divise toujours les Polonais
Tags:
Tadeusz Iwinski, Diète, Andrzej Duda, Pologne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook