Ecoutez Radio Sputnik
    Missile Bouk

    MH17: Un missile Bouk responsable du crash?

    © Sputnik . Valeriy Melnikov
    International
    URL courte
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (288)
    551024

    L'équipe internationale des enquêteurs et le Bureau d'enquête néerlandais pour la sécurité chargés d'élucider le crash du Boeing MH17, examinent des débris qui pourraient appartenir à un système Bouk.

    Ces derniers ont été ramassés par les enquêteurs lors de leur mission précédente en Ukraine, selon le communiqué du Bureau d'enquête néerlandais pour la sécurité (OVV).

    Pour le moment, l'équipe internationale n'en conclut pas qu'il y a un lien entre le crash du Boeing et les débris du Bouk qu'ils sont en train d'examiner.

    Selon une enquête du groupe Almaz-Anteï — une entreprise russe du secteur de la défense — le missile ayant abattu le Boeing est très certainement un missile sol-air guidé 9M38M ou 9M38M1 du système Bouk-M1.

    Le directeur général d'Almaz-Anteï Ian Novikov a déclaré que le missile du système Bouk-M1 ne pouvait appartenir qu'à l'Ukraine, car sa production a été arrêtée en Russie depuis 1999.

    "Ce missile du système Bouk n'est plus fabriqué depuis 1999. Autrement dit, ni le groupe ni ses filiales n'ont pu fournir de tels missiles à qui que ce soit au XXIe siècle", explique-t-il.

    Dossier:
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (288)

    Lire aussi:

    Enquête sur le crash du MH17: la Russie tenue à l'écart
    MH17: les Pays-Bas s'intéressent à des éléments dévoilés dans un documentaire russe
    MH17/vote à l'Onu sur un tribunal: Pékin explique son abstention
    MH17: la Russie oppose son veto à l'Onu à la création d'un tribunal spécial
    Tags:
    MH17, crash d'avion, Bouk-M1, Bouk, Bureau d'enquête néerlandais pour la sécurité (OVV), Pays-Bas, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik