Ecoutez Radio Sputnik
    Etat islamique

    Irak: mort de djihadistes allemands et français de l'EI

    © AFP 2019 Tauseef Mustafa
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    6213

    Des ressortissants européens partent faire le djihad dans les rangs de l'Etat islamique (EI) en Irak et ailleurs.

    Plus d'une dizaine de djihadistes de l'Etat islamique (EI), y compris quatre ressortissants allemands et deux Français, ont été liquidés mardi dans les villes irakiennes de Ramadi et de Mossoul, rapporte le réseau satellitaire irakien Alsumaria TV, se référant à des sources militaires.

    Selon la chaîne, au moins cinq terroristes ont été tués lors d'une frappe aérienne de l'armée irakienne contre les positions de l'EI dans l'est de Ramadi, chef-lieu de la province d'Anbar. Six autres djihadistes français et allemands ont sauté sur un explosif dans le centre de Mossoul. 

    En mai dernier, les terroristes se sont emparés de la ville stratégique de Ramadi à une centaine de km de la capitale, Bagdad. Malgré les tentatives des militaires et des volontaires irakiens de libérer la province d'Anbar, les islamistes en contrôlent toujours une bonne partie, ainsi que la province de Ninive et son centre administratif, Mossoul, situé plus au nord.

    Depuis l'année dernière, les Etats-Unis et leurs alliés réalisent des frappes aériennes contre les djihadistes en Irak. Après la chute de Ramadi, les Américains ont intensifié leurs livraisons d'armes et de munitions à l'armée irakienne.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Le secrétaire américain à la Défense en Irak pour parler de la lutte anti-EI
    Irak: 15.000 civils tués lors d’affrontements avec l'EI
    Irak: les djihadistes de l'EI chassés d'une zone stratégique
    Tags:
    Etat islamique, Ramadi, Mossoul, Irak, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik