Ecoutez Radio Sputnik
    Des experts néerlandais sur le lieu du crash du MH17

    Vol MH17: la découverte de fragments d'un Bouk pas confirmée

    © Sputnik . Alexei Kudenko
    International
    URL courte
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (291)
    21103

    Les experts chargés de l'enquête sur la catastrophe du Boeing malaisien dans le Donbass ne peuvent pour le moment confirmer avoir identifié le type de missile ayant abattu l'avion de ligne.

    Le groupe international chargé de l'enquête pénale sur le crash du vol MH17 dans l'est de l'Ukraine n'a pas confirmé la découverte de fragments du missile sol-air Bouk présumé avoir abattu le Boeing malaisien, a annoncé le porte-parole du Parquet général des Pays-Bas, Wim de Bruin.

    "Il est prématuré de conclure que les fragments retrouvés soient ceux d'un système Bouk. Nous poursuivons l'enquête", a déclaré Wim de Bruin.

    "Nous avons encore deux choses à établir: premièrement, si ces fragments proviennent réellement d'un système Bouk et deuxièmement, d'où le missile est parti", a souligné le magistrat.

    Missile Bouk
    © Sputnik . Valeriy Melnikov
    Le Bureau néerlandais pour la sécurité (OVV) a fait savoir mardi dans un communiqué que le groupe international d'enquête étudiait certains débris pouvant appartenir à un système de missiles Bouk.

    "Nous ne pouvons conclure, en ce moment, qu'il y a un lien de causalité entre les éléments retrouvés et le crash du vol MH17", lit-on dans le communiqué.

    Selon le document, ces éléments "présentent une grande importance pour l'enquête pénale, car ils pourraient fournir des informations sur les personnes impliquées dans le crash du MH17".

    Dossier:
    Crash d'un Boeing malaisien en Ukraine (291)

    Lire aussi:

    Enquête sur le crash du MH17: la Russie tenue à l'écart
    MH17: les Pays-Bas s'intéressent à des éléments dévoilés dans un documentaire russe
    Crash du Boeing MH17: cinq questions sans réponse
    Experts russes: le vol MH17 aurait été abattu par un missile israélien
    Tags:
    MH17, Pays-Bas, Ukraine, Bureau d'enquête néerlandais pour la sécurité (OVV)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik