Ecoutez Radio Sputnik
    Ministère ukrainien des Affaires étrangères

    Kiev élargit ses sanctions contre Moscou

    © Sputnik . Grigoriy Vasilenko
    International
    URL courte
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
    20367

    Les nouvelles sanctions seront soumises au Conseil de sécurité nationale et de défense.

    Le gouvernement ukrainien a adopté mercredi un deuxième volet de sanctions contre la Russie qui concerne 1.124 personnes et 156 entités, a annoncé à Kiev le ministre ukrainien de la Politique de l'information, Iouri Stets.

    "Oui, la liste a été entérinée", a indiqué M.Stets devant les journalistes.

    Selon le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk, la nouvelle liste des sanctions sera soumise au Conseil de sécurité nationale et de défense (SNBO).

    M.Iatseniouk a expliqué l'élargissement des sanctions ukrainiennes par l'adoption de nouvelles sanctions antirusses par les Etats-Unis. Washington a élargi le 30 juillet dernier sa liste de personnes et entités russes frappées de sanction "sur fond de situation en Ukraine et en Crimée". Onze personnes physiques et 15 sociétés de plus figurent désormais sur la liste noire américaine dont des filiales de la banque VEB et du groupe pétrolier Rosneft.

    Le chef de la diplomatie ukrainienne Pavel Klimkine a déclaré le 3 août dernier que les sanctions ne seraient "jamais levées" et que Moscou serait obligé de se mettre "tôt ou tard" à la table des négociations parce qu'il se retrouverait "dans une situation économique où aucune croissance n’est possible".

    Les premières sanctions ukrainiennes contre la Russie sont en vigueur depuis septembre 2014. Kiev a notamment interdit à plusieurs hommes politiques et personnalités publiques russes d'entrer en Ukraine, de sortir des capitaux hors du pays et de participer à la privatisation des biens ukrainiens. Les autorités ont en outre interdit aux sociétés ukrainiennes d'importer des produits russes à usage militaire.

    Le 10 août dernier, l'Ukraine a interdit l'importation de 38 livres d'auteurs russes pour protéger ses citoyens "contre la propagande de la haine, du fascisme, de la xénophobie et du séparatisme".

    Dossier:
    Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

    Lire aussi:

    Ukraine: le parlement approuve des sanctions contre Vladimir Poutine
    Les sanctions contre Moscou conduiront l'Ukraine à la faillite (journal)
    Ukraine: Iatseniouk appelle à ne pas lever les sanctions antirusses
    Tags:
    sanctions, Iouri Stets, Arseni Iatseniouk, Pavel Klimkine, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik