Ecoutez Radio Sputnik
    F-16

    EI: Ankara dément tout bombardement de chasseurs US

    © AFP 2018 SABAH ARAR
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    1417

    D'après une déclaration du ministre turc des Affaires étrangères, le gouvernement fera tout son possible pour éradiquer l'EI et pour éviter que de Turquie, il gagne la Syrie.

    Le ministre des Affaires étrangères de la République de Turquie, Mevlut Cavusoglu, a démenti jeudi les déclarations de Washington sur des avions américains F-16 basés sur la base aérienne Incirlik ayant bombardé des positions de l'Etat islamique en Syrie, lors d'une interview accordée par la chaîne de télévision turque Habertürk.

    Selon M.Cavusoglu, les chasseurs américains ne comptaient pas bombarder des positions de l'Etat islamique. L'aviation a mené des vols de reconnaissance afin d'examiner la situation. 

    "Actuellement, nous n'envisageons pas d'exécuter des missions à terre. Toutefois, si l'exécution de missions aériennes n'est pas suffisante pour exterminer l'EI, il sera nécessaire de recourir à d'autres moyens de lutte contre les combattants de l'EI, y compris des missions terrestres", a-t-il déclaré.

    Le ministre turc des Affaires étrangères a par ailleurs présenté des points essentiels d'une stratégie turque dont la garantie de support de lutte contre le groupe djidaiste et l'élaboration d'un plan d'actions précis par le pays.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Lutte contre l'EI: les Etats-Unis envoient des chasseurs F-16 en Turquie
    Mais à qui appartient vraiment la base d'Incirlik? Ankara met les points sur les i
    Ankara: la politique hostile de Berlin lui ferme l’accès à la base turque d’Incirlik
    Tags:
    aviation, base aérienne d'Incirlik, F-16 Fighting Falcon, Etat islamique, Mevlut Cavusoglu, Turquie, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik