Ecoutez Radio Sputnik
    Ahmet Davutoglu

    Turquie: des législatives anticipées "fort probables"

    © REUTERS / Murad Sezer
    International
    URL courte
    132

    Après l'échec des négociations entre l'AKP, parti qui dirige la Turquie depuis 2002, et l'opposition en vue de former un gouvernement de coalition, des élections parlementaires anticipées ne sont pas à exclure.

    L'échec des négociations pour former un gouvernement de coalition rend très probables des législatives anticipées, et l'opinion publique en Turquie est prête à cette éventualité, a estimé jeudi Ahmet Davutoglu, premier ministre turc et chef du Parti de la justice et du développement (AKP).

    "Nous n'avons pas réussi à assurer une base propice à la formation d'un gouvernement", a déclaré devant les journalistes à Ankara le chef du gouvernement, ajoutant que, dans ce contexte politique, la tenue d'élections parlementaires anticipées était "la seule option" possible pour le pays. 

    L'APP, parti, qui dirige la Turquie depuis 2002, a perdu la majorité absolue lors des législatives du 7 juin dernier, tout en remportant le scrutin avec 40% des suffrages.

    Lire aussi:

    Turquie: les législatives portent un coup à l’autorité d’Ergodan
    Turquie: le parti pro-kurde HDP exclut toute alliance avec l’AKP
    Turquie: Erdogan accepte la démission du gouvernement
    Tags:
    élections, Parti de la justice et du développement (AKP) turc, Ahmet Davutoglu, Ankara, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik