International
URL courte
14792
S'abonner

Selon le directeur du Service fédéral des douanes de Russie, les livraisons de fleurs en Russie ne transiteront plus par les Pays-Bas.

Le Kenya, l'Ethiopie, l'Equateur et la Colombie ont appelé à livrer des fleurs en Russie en évitant de transiter par les Pays-Bas, a déclaré le directeur du Service fédéral des douanes de Russie, Andreï Belïaninov cité par RIA Novosti.

"D'après nos estimations, chaque année, des fleurs sont livrées pour un montant de 4,5 milliards de dollars, des Pays-Bas également", a annoncé M.Belyaninov.

Le Service fédéral russe de contrôle vétérinaire et phytosanitaire (Rosselkhoznadzor) a annoncé plus tôt qu'il avait découvert des organismes nuisibles dans la constitution des fleurs et présentant une sérieuse menace pour l'économie de la Russie. Par la suite, lundi, la Russie a durci ses règles de livraison de fleurs cultivées aux Pays-Bas: les fleurs d'origine hollandaise seront dorénavant livrées en Russie seulement après des expertises en laboratoire sur leur état phytosanitaire.

Lire aussi:

Washington découvre un «nouveau théâtre de conflit» avec la Russie
Visite du «marché du Ramadan» après le couvre-feu, le maire de Vaulx-en-Velin crée la polémique
«Mon fils m'a demandé si le prénom de Pierre existait vraiment»: une femme voilée interpelle Macron – vidéo
François Ruffin espionné par LVMH, Mediapart révèle deux rapports de police
Tags:
importations, fleurs, Service fédéral russe des douanes (FTS), Rosselkhoznadzor, Andreï Belianinov, Ethiopie, Kenya, Colombie, Pays-Bas, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook