Ecoutez Radio Sputnik
    Je suis Charlie

    En Grande-Bretagne, interdiction de parodier le slogan "Je suis Charlie"

    © AP Photo /
    International
    URL courte
    Des attentats en France (janvier 2015) (71)
    7224

    Au Royaume-Uni, le détaillant TK Maxx a retiré de la vente un lot de T-shirts à cause de consommateurs s'étant plaints du slogan "Je suis over it" ("Ca me fatigue") qui était inscrit sur les articles.

    Selon le Daily Mail, ces T-shirts ont attiré l'attention de consommateurs dans un magasin de Cribbs Causeway, à Bristol. Ils ont décidé que cette inscription plaisantait sur le slogan originel "Je suis Charlie", que les défenseurs de la liberté d'expression ont largement utilisé après l'attentat dans la rédaction de Charlie Hebdo, en janvier dernier à Paris.

    Un représentant de TK Maxx a déclaré qu'une enquête serait menée pour investiguer sur les causes de l'apparition de ce slogan sur les T-shirts. "Nous voulons nous excuser auprès des consommateurs pour le dérangement causé par cet incident", a-t-il déclaré.

    La rédaction du journal satirique Charlie Hebdo a été la cible d'un attentat le 7 janvier dernier en fin de matinée à Paris. Parmi les morts figurent plusieurs journalistes, dont les dessinateurs Charb, Cabu, Wolinski, Tignous, Honoré, Elsa Cayat, Mustapha Ourad ainsi que Bernard Maris, chroniqueur pour Charlie Hebdo et France Inter.

    Dossier:
    Des attentats en France (janvier 2015) (71)

    Lire aussi:

    Charlie Hebdo reçoit le prix de la liberté d'expression du PEN
    Charlie Hebdo lance son édition en Ukraine
    Charlie Hebdo: Luz ne dessinera plus le prophète Mohamed
    CER: la position de Nemtsov sur Charlie Hebdo, possible mobile des assassins
    Tags:
    Je suis Charlie, TK Maxx, Charlie Hebdo, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik