Ecoutez Radio Sputnik
    Europe

    Journal tchèque: les Européens ne croient plus en la fable de "la méchante Russie"

    © Flickr/ European Parliament
    International
    URL courte
    21855

    Les citoyens tchèques, slovaques, suédois et même américains sont fatigués par les clichés qui leur expliquent ce qu’ils doivent aimer ou détester, et ils s’associent à la douleur de la population du Donbass, lit-on dans l’édition tchèque de Nova Republika.

    L'édition indique que malgré les efforts entrepris par les médias occidentaux, beaucoup d'Européens ont une attitude neutre ou même positive envers la Russie.

    "La crise ukrainienne, la réaction ambiguë de la population des pays européens membres du programme de Partenariat oriental, au référendum en Crimée, et, finalement, l'augmentation du nombre de volontaires à l'est de l'Ukraine, issus des pays de "l'union de la prospérité" (Union européenne, ndlr), — tout cela est devenu un signe d'avertissement pour les autorités des pays de l'UE et de leur principal partenaire atlantique (Etats-Unis)", indique l'édition tchèque.

    Selon Nova Republika, cette évolution de l'opinion des Européens est la réponse logique à la question de savoir pourquoi ils éprouvent de la sympathie pour les gens du Donbass. L'édition estime qu'il s'agit de la réaction naturelle d'un collectif qui ne veut pas suivre les décisions imposées.

    Lire aussi:

    Les Européens migrent vers les pays plus riches de l'UE
    Entre UE et Eurasie: la Moldavie au pied du mur
    L'UE s'attaque à l'esprit des enfants avec des BD de promotion
    Relations Russie-UE: une eurodéputée pointe les fauteurs de troubles
    Tags:
    opinion publique, Union européenne (UE), République tchèque, Donbass, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik