International
URL courte
Durcissement des relations entre Londres et Moscou (66)
11544
S'abonner

Les titres du Times, Telegraph et The Independent regorgent de réactions à la déclaration selon lequelles Jeremy Corbyn, candidat très à gauche du Parti travailliste et en tête dans les sondages, a déclaré à Russia Today qu'il cherchait un rapprochement avec Moscou.

Un vrai téléphone arabe médiatique. Le Times a été le premier à lancer l'alerte: "Jeremy Corbyn évoque des liens plus étroits avec la Russie pour repenser le concept de sécurité". Ensuite, c'est le Telegraph qui prend le relais: "Jeremy Corbyn évoque des liens plus étroits avec la Russie" et The Independent d'ajouter: "Jeremy Corbyn déclare vouloir des relations plus chaleureuses avec la Russie".

Une interview accordée à Russia Today est à l'origine de cette inquiétude. Pourtant, aucun de ces articles n'a donné la référence à l'interview en question. Or, en regardant la vidéo en question, le lecteur remarquera que le leader potentiel du Parti travailliste ne propose rien sauf "une coexistence respectueuse" de la Grande Bretagne avec d'autres pays du monde.

L'hystérie pourrait être due à un enthousiasme excessif de l'auteur du titre du Times qui a fait naître une série d'articles similaires. L'auteur aurait dû peut-être lire l'introduction assez réservée de l'article sur RT ("La Grande Bretagne devrait faire plus d'efforts pour s'entendre avec ses adversaires sur la scène internationale et les respecter, a déclaré Jeremy Corbyn dans une interview pour Russia Today"). Peut-être que pour des Britanniques, connus pour être très réservés, cette phrase aurait pu signifier l'envie de M. Corbyn d'inviter M.Poutine à partager une tasse de thé.


Dossier:
Durcissement des relations entre Londres et Moscou (66)

Lire aussi:

Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Un octogénaire décède après avoir été bousculé et insulté à la caisse car jugé «trop lent» dans le 92
Tags:
chaîne de télévision russe RT, Jeremy Corbyn, Vladimir Poutine, Royaume-Uni, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook