Ecoutez Radio Sputnik
    Le gouvernement de Belgrade

    Belgrade: la Grèce n’a pas l’intention de reconnaître le Kosovo

    © RIA Novosti. Ruslan Krivobock
    International
    URL courte
    Indépendance du Kosovo (197)
    0 1698233

    La Grèce n’affiche aucun changement dans sa position en ce qui concerne la reconnaissance de l'indépendance du Kosovo, a déclaré le chef du gouvernement serbe, Ivica Dačić. Il a également remarqué que le premier ministre grec, Alexis Tsipras, avait confirmé sa visite en Serbie en automne.

    "Il n'y a aucune divergence entre nous. Les relations politiques ainsi que la situation dans la région et notre position commune sur la question du Kosovo sont également importantes pour nos relations bilatérales", a-t-il souligné.

    Les journalistes ont demandé à M. Dačić si la position de Grèce sur l'indépendance du Kosovo était en train de changer et si M. Tsipras se rendrait à Belgrade. Le premier ministre serbe a répondu qu'il ne pouvait pas être le porte-parole du gouvernement grec, mais a ajouté que lors de sa rencontre avec M. Tsipras en Egypte, le premier ministre grec lui avait confirmé sa visite en Serbie.

    "Je devrais me rendre en visite officielle en Grèce en octobre. M. Tsipras devait se rendre à Belgrade plus tôt mais à cause des problèmes en Grèce, il viendra à Belgrade plus tard", a précisé M. Dačić.

    Drapeau du Kosovo
    © Sputnik. Ilya Pitalev
    Il a également fait remarquer que les spéculations de presse sur les changements dans les relations entre les deux pays sont déconnectées de la réalité politique.

    Le quotidien serbe Blic a auparavant déclaré que les créanciers avaient demandé à la Grèce de reconnaître l'indépendance du Kosovo. Les journalistes du Blic ont écrit que M. Tsipras aurait accepté cette demande, selon le journal Rossiïskaya gazeta.

    La Grèce et la Serbie font partie des pays qui refusent de reconnaître l'indépendance du Kosovo. Juste après l'indépendance du Kosovo, la Serbie a lancé des poursuites judiciaires contre le président, le premier ministre et le président du parlement kosovar.

    Dossier:
    Indépendance du Kosovo (197)

    Lire aussi:

    Le Kosovo veut rentrer au patrimoine de l'Unesco
    Premier ministre albanais: l'unification avec le Kosovo "inévitable"
    Ukraine: l'Occident ne doit pas oublier le Kosovo
    Kosovo: exode massif vers l’UE sur fond de pauvreté

    Lire aussi:

    L’idée de la création d’une armée au Kosovo affole l’Otan
    La création d’une armée au Kosovo, une «nouvelle provocation»
    «La division du Kosovo provoquera une réaction en chaîne»
    Tags:
    indépendance, Alexis Tsipras, Kosovo, Serbie, Grèce
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik