Ecoutez Radio Sputnik
    Bombes au phosphore utilisées en Ukraine

    Bombes au phosphore utilisées par Kiev: Moscou a des preuves

    © Sputnik . Andrei Stenin
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2015) (227)
    451034

    Selon le Comité d'enquête de Russie, les analyses des échantillons de sol fournis par des réfugiés ukrainiens attestent l'utilisation de bombes au phosphore par les troupes ukrainiennes.

    Les organes judiciaires russes disposent de preuves attestant l'utilisation par l'armée ukrainienne d'une version moderne de bombes au phosphore dans le Donbass, a déclaré vendredi soir à Moscou Vladimir Markine, porte-parole du Comité d'enquête de Russie.

    "Nous avons obtenu des échantillons de sol dont l'analyse permet d'affirmer que les troupes ukrainiennes utilisent des bombes au phosphore. Une version moderne des bombes au phosphore", a indiqué M.Markine à la chaîne de télévision Rossia 24.

    Selon lui, le Comité d'enquête reçoit des petits échantillons de sol des réfugiés ukrainiens qui arrivent en Russie.

    "Cela nous permet d'organiser des examens judiciaires. Les réfugiés emportent des fragments d'obus ayant tué ou blessé leurs proches. Nous avons mené près de 150 analyses. Ce sont des analyses très sophistiquées: techniques, chimiques et autres qui confirment" les crimes militaires des autorités ukrainiennes, a ajouté M.Markine.

    Les insurgés du Donbass ont à plusieurs reprises accusé les troupes pro-Kiev d'avoir utilisé des bombes au phosphore. Selon le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, Moscou est préoccupé par les informations faisant état de l'utilisation de bombes incendiaires par l'armée ukrainienne.

    En 2014, l'organisation non gouvernementale Human Rights Watch (HRW) a publié un rapport selon lequel les forces armées ukrainiennes avaient utilisé début octobre des bombes à sous-munitions contre des quartiers résidentiels de Donetsk. L'usage de ces armes contre des civils viole les lois de la guerre et peut être considéré comme un crime de guerre.

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2015) (227)

    Lire aussi:

    Est de l'Ukraine: les troupes pro-Kiev utilisent des armes chimiques (insurgés)
    Ukraine/est: Kiev a utilisé des armes chimiques (DNR)
    Paris refuse de confirmer l'usage de bombes au phosphore en Ukraine
    Tags:
    réfugiés ukrainiens, armes chimiques, bombe au phosphore, Comité d'enquête de Russie, Vladimir Markine, Donbass, Russie, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik