International
URL courte
4429
S'abonner

Le contact avec l'avion a été perdu ce dimanche matin au-dessus de la province indonésienne de Papouasie.

D'après une source proche de la situation, l'avion a percuté une montagne. Tous les passagers se trouvant à son bord ont péri dans la catastrophe.

Les services de secours ont auparavant annoncé qu'un avion de ligne indonésien transportant 54 personnes avait perdu le contact avec le contrôle aérien. L'appareil se trouvait alors au-dessus de la province indonésienne de Papouasie.

L'ATR 42 de la compagnie Trigana Air a disparu des radars juste avant 15h00 heure locale (06h00 GMT). L'avion venait de décoller de l'aéroport de Sentani à Jayapura, la capitale de la province.

L'appareil avait pour destination Oksibil, une localité montagneuse très reculée uniquement accessible en avion. Selon les médias, il volait depuis une trentaine de minutes au moment de sa disparition.

Selon l'Agence nationale de secours indonésienne, 44 adultes, cinq membres d'équipage ainsi que cinq enfants compteraient parmi les passagers du vol.

Air Trigana est une petite compagnie fondée en 1991. Ses avions desservent une quarantaine de destinations intérieures.

L'Indonésie a un bien piètre bilan en matière de sécurité aérienne. Ainsi, en décembre dernier, un avion de la compagnie AirAsia parti de Surabaya (Indonésie) à destination de Singapour s'est abîmé en mer de Java, faisant 162 morts.

Début juillet 2015, un avion de l'Armée de l'air s'est écrasé en pleine ville, à Medan, faisant 142 morts.

 

Lire aussi:

La France rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra pour consultations
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
Tags:
Indonésie, ATR-42-300, crash d'avion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook