Ecoutez Radio Sputnik
    Riyad

    Arabie saoudite: plus de 400 arrestations liées à l'EI

    © Sputnik . Aleksandr Yurev
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    383

    Plus de 400 personnes ont été arrêtées en Arabie saoudite pour liens avec l'organisation terroriste Etat islamique.

    Au cours des deux derniers mois, les forces de sécurité saoudiennes ont interpellé 413 personnes soupçonnées d'implication dans les activités de cellules de l'Etat islamique, rapportent les médias locaux.

    Selon des sources proches du dossier, il s'agit de ressortissants de 19 pays. La plupart d'entre eux ont été arrêtés pour avoir tenté de recruter des Saoudiens dans les rangs de l'EI via les réseaux sociaux.

    Ces derniers mois, le pays a été le théâtre de plusieurs attentats meurtriers revendiqués par l'Etat islamique. En mai, plus de 20 Saoudiens ont péri dans deux attaques visant des mosquées dans l'est du royaume. Début août, un attentat-suicide perpétré dans une mosquée du QG des forces spéciales dans la ville d'Abha (sud) a fait quinze morts, dont onze policiers.

    En février 2014, les autorités saoudiennes ont durci leur politique à l'égard les extrémistes en adoptant une loi sur la lutte contre le terrorisme. Depuis lors, Riyad a multiplié les arrestations d'extrémistes sunnites soupçonnés de planifier des attaques pour "attiser les tensions confessionnelles".

    L'Arabie saoudite, poids lourd de la région, fait partie de la coalition dirigée par Washington qui combattent l'EI en Irak et en Syrie.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Arabie saoudite/attentat: Moscou offre son concours dans la lutte antiterroriste
    Washington, Rome et Riyad s'attaquent aux sources de financement de l'EI
    Syrie/EI: Washington compte attirer Moscou, Téhéran et Riyad
    Un Boeing de Kuwait Airways emboutit une passerelle dans l’aéroport de Nice (vidéo)
    Tags:
    attentat, arrestation, lutte antiterroriste, réseaux sociaux, recrutement, terrorisme, djihadisme, Etat islamique, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik