Ecoutez Radio Sputnik
    Denis Pouchiline, négociateur de la République populaire de Donetsk au sein du Groupe de contact

    Donbass: trois mesures pour désamorcer les tensions

    © REUTERS / Vasily Fedosenko
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2015) (227)
    26292

    Les observateurs de l'OSCE et les insurgés de Donetsk ont défini les démarches à effectuer pour assurer une "désescalade" dans le conflit ukrainien.

    Le Groupe spécial d'observation de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et les autorités de la République populaire de Donetsk (DNR) ont défini trois mesures susceptibles de réduire les tensions dans le Donbass, a annoncé le 16 août Denis Pouchiline, chef de la délégation de la DNR au sein du Groupe de contact pour le règlement pacifique dans l'est de l'Ukraine.

    Selon M. Pouchiline cité par l'Agence d'information de Donetsk, la première mesure consiste à retirer les armes de calibre supérieur à 120 mm, car au mépris des accords de Minsk, le territoire de la république autoproclamée est toujours bombardé avec des lance-roquettes multiples Grad.

    "La deuxième mesure prévoit une constatation des bombardements nocturnes. Cela signifie la nécessité pour les observateurs de l'OSCE et du Centre conjoint de contrôle et de coordination du cessez-le-feu de se rendre sur les lieux des bombardements et d'intervenir d'urgence, y compris au moyen d'appels téléphoniques, pour faire cesser les tirs", a déclaré M. Pouchiline.

    Il a souligné à cette occasion que le mandat de l'OSCE n'autorisait pas les observateurs à se rendre sur les lieux des bombardements pour "intervenir rapidement en cas de tirs".

    "Si besoin, est je suis prêt à m'y rendre personnellement, moi aussi", a ajouté le responsable de la République populaire de Donetsk.

    Gorlovka. Une maison détruite par un  bombardement ukrainien
    © Sputnik . Irina Gerashchenko
    Enfin, la troisième mesure consiste, selon lui, à intensifier la préparation et à signer d'urgence un document engageant les parties à retirer les armes de calibre inférieur à 100 mm.

    D'après Denis Pouchiline, les représentants de l'OSCE présenteront ces propositions à leurs chefs, tandis que la DNR engagera les préparatifs nécessaires pour réaliser la première des trois mesures.

    Depuis le 14 avril 2014, date du début des hostilités dans le Donbass, les bombardements effectués par l'armée ukrainienne ont fait au total 5.061 morts et 6.100 blessés, a annoncé le 16 août le délégué aux droits de l'homme de la République populaire de Donetsk.

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2015) (227)

    Lire aussi:

    Berlin constate une "situation explosive" dans le Donbass
    Donbass: près de 850 militaires ukrainiens portés disparus
    Le Donbass appelle le quartet de Normandie à évaluer les actions de Kiev
    Tags:
    désecalade, bombardements, République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Denis Pouchiline, Donbass, Donetsk, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik