International
URL courte
Crise migratoire (789)
1110
S'abonner

Les immigrés illégaux se trouvant dans le département Pas-de-Calais cherchent par tous moyens à traverser La Manche afin de se rendre au Royaume-Uni.

La France a demandé à la Commission européenne de lui accorder une aide finanсière selon une procédure accélérée afin de pouvoir régler la crise migratoire à Calais (nord-ouest), a fait savoir le représentant de la Commission européenne en matière d'affaires intérieures et de migrations Natasha Bertaud.

"La demande de la France de lui voir accorder une aide financière le plus vite possible en raison de la situation à Calais a été bien reçue. La Commission européenne examinera cette demande sans délai", a-t-elle rajouté.

La semaine passée, Dimítris Avramópoulos, commissaire européen aux Migrations et aux Affaires intérieures, a annoncé que la Commission européenne attendait une telle demande de la part du gouvernement français. Selon lui, en février, la France a déjà obtenu près de quatre millions d'euros en effectuant des démarches similaires.

La situation dans le département du Pas-de-Calais est compliquée. Le nombre de personnes essayant de traverser La Manche illégalement se chiffre en milliers. Depuis le début du mois de juin, près de dix migrants ont péri.

Actuellement, près de 3.000 migrants se trouvent à Calais, la plupart venant du Soudan, de Somalie ou d'Érythrée. Tous sont intéressés par le statut de réfugié octroyé par la Grande-Bretagne et qui donne la possibilité de toucher des aides sociales non-négligeables.

L'immigration massive et illégale est devenue le principal problème de l'UE et divise les pays européens. Les dirigeants des pays membres de l'Union n'arrivent pas à gérer les flux migratoires en provenance des pays déchirés par les conflits armés. Selon les statistiques de l'ONU, près de 63.000 réfugiés ont rejoint l'Europe via la Grèce, tandis que 62.000 migrants en ont fait de même via l'Italie.

En mai, le président de la Commission européenne a proposé d'introduire des quotas de répartition des migrants entre les pays membres compte tenu de la population, du taux de chômage et d'autres facteurs.
Pourtant, plusieurs pays se sont opposés à cette proposition.

En juin, les dirigeants des pays membres de l'UE ont donné leur accord sur le principe de relocalisation de 40.000 demandeurs d'asile en deux ans. Selon le projet, tous les pays membres de l'UE participeront à la relocalisation des migrants. Pourtant, les détails de sa réalisation n'ont pas été encore définis.

 

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

L'immigration, préoccupation numéro un des Européens
Politique d'immigration: l'Allemagne s'enflamme
Immigration: l'UE répartira 40.000 demandeurs d’asile en deux ans
Une rencontre entre Parly et son homologue britannique aurait été annulée sur fond de crise des sous-marins
Tags:
Europe, France, Calais, Italie, Grèce, Royaume-Uni, Bruxelles, Afrique, Dimitris Avramopoulos, Natasha Bertaud, Union européenne (UE), Commission européenne, migrants, crise migratoire, immigration clandestine, réfugiés, politique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook