International
URL courte
911412
S'abonner

Le président russe Vladimir Poutine est persuadé que l'Ukraine surmontera toutes les difficultés et pourra construire un nouvel avenir commun avec la Russie.

Les députés français en Crimée
© Photo. Site officiel du gouvernement de la Crimée
Lors d'une rencontre avec les représentants d'associations de Crimée, Vladimir Poutine a fustigé la politique ukrainienne et rappelé que les Russes et les Ukrainiens avaient une histoire et un avenir communs.

"Je pense que les Russes et les Ukrainiens constituent un seul peuple", a précisé le président russe lors de la rencontre.

Néanmoins, M.Poutine a critiqué la politique étrangère des autorités ukrainiennes actuelles. Selon le chef du Kremlin, "il est humiliant pour le peuple ukrainien" de permettre à des hommes politiques étrangers d'interférer dans l'administration ou d'être "dirigé depuis l'étranger".

"Je suis persuadé que l'Ukraine, malgré ses difficultés actuelles, va se développer dans le bon sens et abandonnera cette pratique humiliante consistant à avoir un pays entier dirigé depuis l'étranger", a estimé le président russe, faisant allusion aux différents étrangers nommés à des postes clés dans l'administration ou au sein du gouvernement ukrainien.

Il a également exprimé son espoir que les autorités officielles de Kiev se raviseront et se rendront compte qu'une évolution positive de l'Etat ukrainien ne peut être possible qu'en coopération avec la Russie, et pas avec les pays occidentaux.

En décembre, l'Ukraine s'est dotée d'un nouveau gouvernement pro-occidental incluant une Américaine, un Géorgien et un Lituanien à des postes clés. Natalie Jaresko, une Américaine d'origine ukrainienne ayant travaillé pour le département d'Etat américain et pour un fonds d'investissement ukrainien financé par le Congrès des Etats-Unis, a ainsi été nommée ministre des Finances. L'économie et le commerce sont contrôlés par le Lituanien, Aïvaras Abromavitchus, associé de la société d'investissement suédoise "East capital", un des grands investisseurs en Ukraine. L'ancien président géorgien, Mikhaïl Saakachvili, a pour sa part été nommé à la tête de la région ukrainienne d'Odessa, après avoir obtenu la citoyenneté ukrainienne.

Lire aussi:

Ukraine: Saakachvili compte sur l'aide du FBI
Expert US: l'Occident prêt à lâcher l'Ukraine pour la Russie
Voyage en Crimée: la diplomatie française remerciera les parlementaires!
Donald Trump: la Crimée est plutôt le problème de l'Europe que des Etats-Unis
Tags:
Vladimir Poutine, Crimée, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook