International
URL courte
Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)
39637
S'abonner

Les Etats-Unis continuent d’entreprendre des démarches visant à prévenir une hypothétique "agression russe" sur le territoire européen.

Le détachement l'US Marine Corps (Corps de marine des États-Unis) basé en Bulgarie obtiendra des chars et du matériel d'artillerie dans le cadre de l'European Reassurance Initiative (Initiative européenne de garantie de la sécurité en Europe), a rapporté l'hebdomadaire américain Military Times.

Cette initiative américaine vise à prévenir la déstabilisation politique en Europe centrale et orientale via la rotation des troupes américaines présentes en Europe, l'organisation d'exercices militaires pour les armées de pays membres de l'Otan ainsi que la livraison d'équipement militaire moderne.

Selon le porte-parole du détachement Richard Ulsh, quatre chars Abrams, trois canons automoteurs et six engins de reconnaissance légers seront mis à disposition des troupes américaines.

Le déploiement d'un nouveau détachement américain en Bulgarie vise à envoyer un message fort à la Russie et ses alliés dans la région, laissant entendre que les Etats-Unis tiennent à la stabilité en Europe, a expliqué Luke Coffey, ex-capitaine de l'armée US.

Dans un proche avenir, de l'équipement militaire sera livré sur le terrain militaire bulgare de Novo-Selo où se trouvent près de 160 Marines US dans le cadre d'une rotation de six mois.

"La nouvelle rotation annoncée en juin comme une composante de l'European Reassurance Initiative est la première des trois rotations de marines américains planifiées en Bulgarie", a fait savoir le Military Times.

Il est à noter que sur fond de crise politique en Ukraine, une augmentation sans précédent de l'activité des forces armées de l'Otan et des Etats-Unis a été constatée près des frontières russes. Moscou perçoit ces démarches de l'Occident comme une tentative pour provoquer une nouvelle guerre froide.

 

Dossier:
Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)

Lire aussi:

Malgré la norme de l’Otan, 7 pays alliés veulent diminuer leurs dépenses de défense
Les habitants des pays de l'Otan refusent de faire la guerre pour leurs alliés
Adhésion à l'Otan: la Suède est-elle prête à héberger l'arme nucléaire?
L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Tags:
agression russe, artillerie, char, défense, armée, agression, armements, OTAN, Washington, Bulgarie, Europe, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook