International
URL courte
Arctique, territoire de dialogue (131)
1217
S'abonner

Le représentant de la diplomatie américaine Robert Papp a fait savoir qu'il travaillait étroitement avec ses collègues russes pour encourager le dialogue et la coopération en Arctique.

Les Etats-Unis attachent une grande importance à leur coopération avec la Russie en Arctique, y compris dans le cadre du Conseil de l'Arctique, a déclaré le représentant spécial du département d'Etat américain Robert Papp à Washington lors d'une table ronde consacrée aux activités des Etats-Unis dans cette région.

Après avoir rappelé que la prise de décisions au Conseil de l'Arctique était fondée sur un consensus, M. Papp a fait remarquer qu'"il était très important de rester à la table de négociations avec la Russie".

"Je travaille beaucoup avec mes collègues russes pour maintenir le dialogue et la coopération", a ajouté le diplomate.

Amiral à la retraite et ancien commandant de la Garde côtière américaine, Robert Papp est actuellement représentant du département d'Etat chargé de la coopération en Arctique.

Bâtiments de guerre russes en Arctique
© Photo. Service de presse de la Flotte russe du Nord
Le Conseil de l'Arctique réunit huit pays: le Canada, le Danemark, les Etats-Unis, la Finlande, l'Islande, la Norvège, la Russie et la Suède. Cette organisation internationale a pour mission d'encourager la coopération en matière de protection de l'environnement et de favoriser le développement durable des régions polaires. N'étant pas une structure militaire, le Conseil n'est pas compétent pour traiter les questions de la sécurité.

Le département d'Etat américain a antérieurement annoncé que la Russie avait été invitée à prendre part à une conférence internationale sur l'Arctique prévue les 30 et 31 août à Anchorage (Alaska). Outre les huit pays membres du Conseil de l'Arctique, la diplomatie américaine a également invité l'Allemagne, la Chine, la Corée du sud, l'Espagne, la France, l'Inde, l'Italie, le Japon, les Pays-Bas, la Pologne, Singapour, le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Depuis quelques années, la Russie procède à une mise en valeur intense de l'Arctique, ce qui implique aussi bien des activités économiques que des mesures visant à assurer la sécurité dans la région.

Dossier:
Arctique, territoire de dialogue (131)

Lire aussi:

Arctique: la plupart des pays riverains préfèrent coopérer avec Moscou
Arctique: la Russie joue franc-jeu et agace l’Occident
L'Arctique déclarée zone de pêche interdite
Arctique: l’Onu examinera en 2016 la demande d'extension du territoire russe
La Russie explore l'Arctique
Tags:
coopération, Conseil de l'Arctique (CA), Robert J. Papp, Arctique, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook