International
URL courte
4892
S'abonner

Les bases militaires russes potentiellement déployées à l'est de Mourmansk restent un mystère pour des spécialistes américains.

Washington estime que la Russie déploie des systèmes de défense antimissile dans l'Arctique, ont rapporté en août les spécialistes du Foreign Military Studies Office (Bureau des recherches militaires internationales, FMSO) de l'armée des Etats-Unis.

"La Russie est en train d'installer des boucliers antimissiles adaptés aux conditions rudes de l'Arctique près des points clés qui sont les frontières américaine et norvégienne", a fait savoir le quotidien The Economic
Time en se référant au rapport du FMSO.

En dépit de ces déclarations, le journal ne donne pourtant aucune information précise concernant la localisation des systèmes mentionnés.

"Selon le rapport, le Kremlin a l'intention d'installer des missiles anti-aériens Bouk et Pantsir S1 à Mourmansk, près de la frontière avec la Norvège, ainsi que dans un endroit inconnu à l'est de la Russie près des frontières avec les Etats-Unis et le Japon", a rapporté le quotidien sans donner des précisions.

Il est à noter que la Russie annonce ouvertement ses plans visant à rétablir sa présence militaire dans l'Arctique depuis 2014. La superficie du secteur arctique russe constitue neuf millions de kilomètres carrés.

Le 4 août, Moscou a déposé à l'Onu une demande modifiée d'extension du plateau continental arctique via le rattachement de la dorsale de Lomonossov et d'autres entités qu'elle considère comme de nature continentale. En cas d'admission de la demande, la superficie des territoires contrôlés par la Russie sera encore plus grande.

 

Lire aussi:

Arctique: les USA attachés à leur coopération avec la Russie
Arctique: la Russie a déposé une demande modifiée de l'extension du plateau
Arctique: Washington en passe de perdre la guerre non déclarée face à Moscou
Tags:
défense, défense antimissile, Arctique, Washington, Moscou, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook