Ecoutez Radio Sputnik
    Les marins de la flotte russe et de la flotte chinoise au cours de la cérémonie d'ouverture des exercices militaires conjoints Coopération maritime 2015.

    Manœuvres maritimes sino-russes, acte 2: coup d’envoi imminent

    © Sputnik . Виталий Аньков
    International
    URL courte
    6851
    S'abonner

    Les exercices militaires conjoints Coopération navale 2015, qui seront les plus importants dans l'histoire des relations entre les deux pays, ne seront dirigés contre aucun Etat étranger quelconque.

    Une division de sept bateaux de la flotte chinoise conduite par le destroyer Shenyang est arrivée à Vladivostok (est) afin de participer à la deuxième étape des exercices militaires conjoints sino-russes, ont rapporté des représentants de la flotte du Pacifique.

    "Jeudi une division de la flotte chinoise comprenant les destroyers Taizhou et Shenyang, les frégates Weifang et Hengyang, ainsi que les navires amphibies Changbaishan et Yunwushan et le ravitailleur Taihu, est arrivée à Vladivostok sous le drapeau du commandant-adjoint de la flotte du Sud de la marine chinoise", a rapporté le communiqué de la flotte du Pacifique.

    Les artilleurs du détroit russe du Bosphore oriental ont accueilli leurs collègues avec des salves de bienvenue. Des représentants du commandement de la Marine russe, de la flotte du Pacifique, du corps diplomatique chinois ainsi qu'une compagnie du détachement d'honneur accompagnée par l'orchestre de l'état-major de la flotte russe du Pacifique ont salué des marins chinois dans le port de Vladivostok.

    Les responsables russes et chinois ont souligné que les exercices militaires à venir seraient les plus importants dans l'histoire des relations entre les flottes de la Chine et de la Russie, tout en précisant qu'ils ne seraient pas dirigés contre un Etat étranger quelconque.

    L'objectif des exercices est de perfectionner l'interaction en mer, au sol et dans les airs. Au cours de la phase active des exercices, qui se déroulera du 24 au 27 août, les marins s'entraîneront notamment au tir sur des cibles de surface, sous-marines et aériennes.

    Un débarquement aérien et maritime sur le terrain militaire de Klerk (sud de la région du Primorié) constituera l'apogée des exercices. C'est la première fois qu'un débarquement conjoint des fusiliers marins russes et chinois aura lieu sur le territoire de la Russie.

    Au total, près de 22 navires et ravitailleurs, 20 avions et hélicoptères, plus de 500 militaires et 40 unités techniques seront impliqués dans les exercices. Les manœuvres prendront fin le 28 août avec l'analyse des résultats, une parade maritime et une cérémonie d'adieu dans le golfe de Pierre-le-Grand.

    La première étape des exercices militaires Coopération navale 2015 (Joint Sea 2015) s'est déroulée en Méditerranée au mois de mai. Les soldats se sont alors entraînés au tir d'artillerie, à la défense anti-submersible et à la lutte contre les pirates. Les résultats des exercices ont été salués par le commandement des forces armées de la Russie et de la Chine.

    Lire aussi:

    Exercices navals russo-chinois en Méditerranée
    Exercice russo-chinois en Méditerranée
    Newsweek: le partenariat russo-chinois se renforce malgré les pressions US
    Tags:
    coopération, exercices navals, bateau, coopération navale, navires, exercices militaires, Hengyang (frégate chinoise), Wei Fang (frégate lance-missiles chinoise), pétrolier-ravitailleur Taihu, Yunwushan, navire d'embarquement Changbaishan, DDG-115 Shenyang (destroyer), DDG-138 Taizhou (destroyer), Coopération navale 2015 (exercice), Flotte russe du Pacifique, Bosphore oriental, Vladivostok, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik