International
URL courte
4400
S'abonner

Un parlementaire polonais a engagé une action en vue de rappeler le massacre de dizaines de milliers de Polonais, de Russes et de Juifs perpétré en Volhynie par des nationalistes ukrainiens.

Un panneau installé à la frontière polono-ukrainienne porte l'inscription en polonais et en ukrainien: "Volhynie 1943. Nous ne parlons pas d'un lieu, mais de mémoire".

L'organisateur de cette action, le député polonais Marek Poznanski, a déclaré à l'agence Sputnik qu'il s'agissait du "début d'une campagne visant à informer les voisins de l'Ukraine de ce qui s'était passé en 1943 sur le territoire de l'ancienne République de Pologne".

Le panneau évoque un épisode "pénible pour les Ukrainiens et douloureux pour les Polonais": le massacre perpétré en Volhynie par le groupe nationaliste OUN-UPA (Organisation des nationalistes ukrainiens — Armée insurrectionnelle ukrainienne). Selon différentes estimations, les membres de ce groupe ont tué 30.000 à 80.000 habitants de cette région, dont des Polonais, des Russes et des Juifs.

Selon Marek Poznanski, son action a pour but de réconcilier les deux peuples sur ce point sensible de l'histoire polono-ukrainienne.

Le député dénonce vivement la tendance du gouvernement ukrainien à glorifier les membres de l'OUN-UPA et accuse Kiev de "balayer sous le tapis" les épisodes historiques gênants.

"Tant que les Ukrainiens ne comprendront pas combien tout cela est important pour les Polonais, nous n'arriverons jamais à une réconciliation définitive sur ce crime", a conclu le parlementaire.

Lire aussi:

Ukraine: la Pologne œuvre pour la restitution de ses biens
La Pologne enverra une centaine d'instructeurs militaires en Ukraine
La Pologne prête à envoyer des forces de maintien de la paix en Ukraine
Ukraine: de l'aide humanitaire fournie par la Pologne mise en vente
Tags:
massacre de Volhynie, OUN-UPA, Marek Poznanski, Volhynie, Pologne, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook