International
URL courte
Kouriles: tension entre la Russie et le Japon (166)
14593
S'abonner

Une éventuelle visite de Dmitri Medvedev dans les îles Kouriles "blesserait les sentiments nationaux des Japonais", selon un haut responsable nippon.

L’éventuelle visite du premier ministre russe Dmitri Medvedev dans les îles est inacceptable aux yeux de Tokyo, a annoncé vendredi le secrétaire général du gouvernement nippon Yoshihide Suga, cité par le quotidien Asahi Shimbun.

Selon le responsable, la visite du premier ministre russe n'est pas conforme à la position du Japon concernant les quatre îles du nord (appelées en russe Kouriles du Sud). Par ailleurs, cette démarche de M.Medvedev "blesserait les sentiments nationaux des Japonais", a-t-il affirmé, ajoutant que Tokyo ferait tout pour empêcher cette visite.

Le 23 juillet, Dmitri Medvedev a annoncé son intention de se rendre dans les îles Kouriles tout en appelant ses ministres à suivre son exemple. Le chef de la diplomatie japonaise Fumio Kishida a exhorté Moscou à annuler ce voyage. La porte-parole du chef du gouvernement russe Natalia Timakova a répondu que M.Medvedev "choisissait lui-même ses itinéraires de voyage sur le territoire de son pays et n'avait pas besoin de conseils venant de l'extérieur".

Le Japon revendique quatre îles constituant la partie sud de l'archipel des Kouriles (Itouroup, Kounachir, Shikotan et Habomai), se référant au Traité commercial et frontalier de 1855, document qui reconnaît ces îles comme japonaises. Mais сes îles ont été rattachées à l'Union soviétique à la fin de la Seconde Guerre mondiale. La Russie en a hérité après la chute de l'URSS. Ce différend empêche depuis 65 ans la signature d'un traité de paix entre les deux pays.

Dossier:
Kouriles: tension entre la Russie et le Japon (166)

Lire aussi:

Kouriles: Tokyo souhaite régler le litige avec la Russie (médias)
Kouriles: Tokyo dément avoir suspendu les consultations avec Moscou
La Russie créera 150 sites militaires dans les îles Kouriles
Tags:
Dmitri Medvedev, Yoshihide Suga, Kouriles du Sud, Russie, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook