International
URL courte
20355
S'abonner

Le premier ministre belge, Charles Michel, s’entretiendra avec les dirigeants des pays limitrophes au sujet d'une adaptation de l'accord de Schengen, qui garantit la libre circulation des personnes, a-t-il déclaré samedi soir au journal télévisé de Eén.

"L'accord de Schengen est important pour notre économie et nos ressortissants, mais nous sommes maintenant confrontés à de nouvelles menaces en Europe et nous allons donc peut-être devoir aller vers une adaptation et de nouvelles règles lors des contrôles des identités et des bagages", a indiqué Charles Michel.

Plusieurs mesures ont été décidées et devaient être appliquées suite à l'agression qui a eu lieu vendredi dans un train Thalys reliant Amsterdam à Paris. Deux des personnes touchées ont été blessées grièvement, la troisième légèrement. Les policiers ont pu interpeller le tireur.

Le suspect a été transféré samedi matin à Paris, où il est interrogé dans les locaux des services antiterroristes. Selon les premières informations, il s'agirait d'un Marocain de 26 ans, ayant résidé en Espagne avant de s'installer en France en 2014.

Selon le journal espagnol El Pais, il avait été signalé comme islamiste radical par les autorités espagnoles aux services français et avait voyagé en Syrie.

Lire aussi:

France: trois blessés par balle dans un Thalys
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
Un chien intrépide attrape un serpent pour le projeter à travers un pré – vidéo
Tags:
Charles Michel, Espace Schengen, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik