Ecoutez Radio Sputnik
    Temple de Baalshamin dans la cité antique de Palmyre

    L'EI fait exploser un temple antique à Palmyre

    © Photo. Capture d'écran: Youtube
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    1224

    D'après le directeur générale des Antiquités et des musées de Syrie, les plus sombres prédictions sont en train de se réaliser.

    Les combattants du groupe l'Etat islamique ont fait exploser le célèbre temple de Baalshamin dans la cité antique de Palmyre, rapporte dimanche l'AFP en se référant au directeur général des Antiquités et des musées de Syrie Maamoun Abdulkarim.

    "Daech a placé aujourd'hui une grande quantité d'explosifs dans le temple de Baalshamin avant de le faire exploser. Le bâtiment est en grande partie détruit, a indiqué Maamoun Abdulkarim. La cella (partie close du temple) a été détruite et des colonnes autour se sont effondrées" a-t-il déclaré en avouant "nos plus sombres prédictions sont malheureusement en train de se réaliser".

    L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a également confirmé la destruction du monument historique par les djihadistes de l'EI.

    Le temple a été construit en 131 après J.C. et est dédié au maître du ciel et dieu suprême phénicien Baal que l’on peut comparer à Zeus au temps de la Grèce antique.

    M. Abdulkarim a d'ailleurs détaillé les dommages. Selon lui, les membres de l'EI "ont commis des exécutions dans le théâtre antique, ils ont détruit en juillet la célèbre statue du Lion d'Athéna, qui se trouvait à l'entrée du musée de Palmyre, et ont transformé le musée en tribunal et en prison".

    La ville de Palmyre, surnommée "la perle du désert", est une des six cités classées par l’Unesco au patrimoine mondial de l’humanité. Depuis le mois de mai, la cité est entre les mains de l'EI.

    Il y a moins d'une semaine, les djihadistes ont également exécuté l'ancien directeur des Antiquités de la ville.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Syrie: l'EI rase un monastère vieux de 1.600 ans
    Syrie: l'EI détruit le Lion d'Athéna de Palmyre
    Syrie: l'Etat islamique a miné le site antique de Palmyre
    Les États-Unis émettent un mandat de saisie pour le pétrolier iranien Grace 1 libéré par Gibraltar
    Tags:
    architecture, patrimoine mondial, destruction, temple de Baalshamin, Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), UNESCO, Etat islamique, Palmyre, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik