International
URL courte
3417
S'abonner

La Suède enterrait non seulement ses propres déchets nucléaires dans un site de stockage permanent qui est en construction dans l'est du pays, mais ceux d’autres pays, supposent les spécialistes.

Un des premiers sites de stockage permanents de déchets nucléaires au monde, destiné à abriter des déchets pendant plus de 100.000 ans, va être construit dans l'est de la Suède. Le lieu choisi est Forsmark, près d'Östhammar, à 200 kilomètres au nord de Stockholm.

Le processus de sélection était en cours depuis 2002. Le chantier devrait débuter en 2016 et être inauguré entre 2022 et 2024, selon le porte-parole de la Société suédoise de gestion de l'énergie et des déchets nucléaires (SKB).

D’après la loi suédoise, le pays ne peut stocker que ses propres déchets nucléaires. Mais pour changer la situation, il ne faut qu’une décision gouvernementale. Le pays pourrait donc enterrer des déchets d’autres pays pour "raisons importantes".

La dernière directive de l’UE sur les déchets radioactifs appelle les pays membres à la coopération. Donc le gouvernement suédois pourrait facilement changer sa loi et ouvrir la porte aux déchets nucléaires européens.

Le problème du stockage des déchets radioactifs à vie longue se pose pour toutes les nations privilégiant le nucléaire dans leur mix énergétique. La Suède dispose d'une dizaine de réacteurs nucléaires qui produisent 45% de l'électricité du pays, contre 80% en France.

Lire aussi:

Royal opposée à l'enfouissement des déchets nucléaires
La Russie créera un réacteur fonctionnant aux déchets nucléaires
Allemagne: le convoi de déchets nucléaires arrivé à destination
«Un objet enfoncé dans le crâne»: un violent meutre de deux femmes à Paris
Tags:
déchets radioactifs, Suède
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook