International
URL courte
8628
S'abonner

La Turquie et les Etats-Unis ont décidé d’effectuer des bombardements aériens sur les positions de l’Etat islamique au nord de la Syrie, a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu dans une interview pour l’agence Reuters.

Selon le ministre turc, les négociations sur les aspects techniques ont eu lieu dimanche dernier.

"Prochainement, nous allons entreprendre une opération complexe contre l'EI. L'Arabie saoudite, la Jordanie, le Qatar, le Royaume-Uni et la France pourront également s'y joindre", a déclaré M.Cavusoglu.

Le ministre a précisé que les bombardements seraient effectués au nord de la Syrie, sur les territoires près de la frontière turque, où à l'époque Ankara envisageait de créer une zone de sécurité.

M.Cavusoglu a également remarqué que le Parti de l'union démocratique des kurdes de la Syrie "ne serait pas une zone libre de l'EI, s'il ne change pas radicalement sa position". Selon le ministre, les kurdes syriens "ne luttent pas pour l'unité territoriale de la Syrie".

Le 12 août dernier, les forces aériennes des Etats-Unis ont effectué pour la première fois des bombardements sur les positions de l'Etat islamique sur le territoire syrien avec des avions F-16 en provenance de la base aérienne turque d'Incirlik. Le 20 août dernier, le ministre américain de la Défense a déclaré que la Turquie devrait participer de façon plus active à la lutte contre l'Etat islamique.

Lire aussi:

L'EI emploie des armes chimiques contre l'opposition anti-Assad
Syrie: l'EI rase un monastère vieux de 1.600 ans
EI: la coalition frappe à 20 reprises en Syrie et en Irak
Turquie: Berlin retire ses militaires de la frontière syrienne
Tags:
armée, lutte antiterroriste, bombardements, Etat islamique, Mevlut Cavusoglu, Syrie, États-Unis, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook