Ecoutez Radio Sputnik
    MAKS

    MAKS-2015: Dassault Systèmes présente son système de "réalité virtuelle"

    © Sputnik . Grigory Sysoev
    International
    URL courte
    2123

    Parmi les clients de Dassault Systèmes figurent entre autres des grands groupes comme Boeing, Airbus et Dassault Aviation.

    L'éditeur français et le leader mondial des logiciels de conception 3D, Dassault Systèmes, a présenté son système de "réalité virtuelle" zSpace au Salon international de l'aéronautique et de l'espace MAKS-2015 à Joukovski dans la région de Moscou, rapportent les médias russes.

    "Grâce à cette technologie, on peut se plonger dans une autre réalité dans laquelle les modèles ont l'air d'objets réels, qu'on peut visualiser, rapprocher, diviser en plusieurs parties, déplacer et analyser. Le système est une sorte de démonstration 3D des particularités de la construction d'un avion. Le fuselage d'un avion en 3D est présenté au MAKS-2015, il pourrait être démonté, monté, tourné, rapproché", a expliqué un porte-parole à l'agence.

    Dassault Systèmes a mis au point ce logiciel qui interagit via trois composants avec ses utilisateurs: un écran stéréoscopique, un stylet et une paire de lunettes.

    L’écran LCD Full HD a une définition de 1920×1080 pixels. Quant aux lunettes, elles permettent non seulement de voir les images en relief, mais de déterminer la direction du regard de l’utilisateur grâce aux cinq réflecteurs infrarouges qui adaptent l’angle d’affichage en fonction de la manière dont la personne regarde l’objet.

    Le système zSpace s'adresse à plusieurs domaines professionnels notamment l'industrie, l'architecture, l'ingénierie, la médecine et les expéditions scientifiques.

    Lire aussi:

    MAKS 2015: la Russie présentera une maquette de la sonde Luna Globe
    Salon aérospatial MAKS: plus de 400.000 visiteurs attendus
    Salon MAKS 2015: l'avionneur MiG présentera son chasseur de 5e génération
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    Tags:
    impression 3D, MAKS 2015, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik