International
URL courte
9212
S'abonner

Mardi dernier, les pourparlers sur la normalisation des relations entre la Serbie et le Kosovo se sont tenus à Bruxelles en présence d'un médiateur, la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

Les pourparlers ont conduit à la conclusion de quatre accords dont l'essentiel porte sur l'association des communautés serbes au Kosovo et en Métochie. Cependant, le premier ministre serbe Aleksandar Vucic et le chef du gouvernement kosovar Isa Mustafa ont interprété de façon différente les résultats de ces pourparlers.

L'accord principal porte sur la réunion (l'association) des communautés serbes au Kosovo et en Métochie, créée afin de renforcer le rôle de la minorité ethnique serbe du nord et d'autres parties de la région kosovare. Cette réunion devrait aider les Serbes qui vivent non seulement sur le territoire de Kosovo, mais également à l'étranger.

Suite aux pourparlers, M.Vucic a salué les résultats dans les médias, précisant qu'ils ouvraient pour la Serbie la voie vers l'Union européenne, et qu'ils garantissaient la sécurité des Serbes kosovars.

Le premier ministre kosovar a déclaré pour sa part que les accords conclus étaient en conformité avec la Constitution et les lois du Kosovo. Selon lui, cela signifie que Pristina exerce sa souveraineté sur tout le territoire du Kosovo, notamment dans les régions du nord qui sont essentiellement serbes.

D'après le premier ministre serbe, cette réunion disposera de grandes prérogatives, un chef, des adjoints, un parlement, des armoiries et un drapeau. La réunion recevra un financement directement de la Serbie. Pourtant, le chef du gouvernement kosovar a annoncé dans un entretien que la réunion n'aurait pas de pouvoirs exécutifs.

Lire aussi:

Belgrade: la Grèce n’a pas l’intention de reconnaître le Kosovo
Le Kosovo veut rentrer au patrimoine de l'Unesco
Migrants: la Hongrie érigera un mur à la frontière avec la Serbie
Migrants: Autriche, Hongrie et Serbie renforcent leur coopération
Tags:
négociations, Union européenne (UE), Federica Mogherini, Aleksandar Vucic, Kosovo, Serbie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook