International
URL courte
Chute des prix du pétrole (2016) (171)
30396
S'abonner

L'économie canadienne, qui dépend beaucoup des ressources naturelles, est fortement touchée par la chute des prix du pétrole.

Mardi, le dollar canadien a atteint son niveau de 2004 et s'échange actuellement à près de 75 cents américains (-0,40%). Selon le service de presse du gouvernement canadien, le premier ministre Stephen Harper s'est déjà entretenu sur cette situation avec le directeur de la Banque du Canada Stephen Poloz.

La chute du dollar canadien a commencé depuis le début de l'année, pas seulement à cause de la chute des prix du pétrole, mais aussi en raison de la baisse des taux d'intérêt effectué par la Banque du Canada.

"Le prix du pétrole restera le facteur essentiel qui influencera le dollar canadien dans le futur prochain", a déclaré l'expert de Knightsbridge FX Rahim Madhavji à l'antenne de la chaîne télévisée CBC.

Selon le président-directeur général de la société Winnipeg Tetrem Capital management Daniel Bubis, cité par le journal Finance et investissements, "la diminution de moitié du prix du pétrole, par exemple, n'affecte pas seulement les producteurs énergétiques, mais se répercute aussi sur d'autres secteurs comme les services financiers et les valeurs industrielles".

D'après la presse économique, l'exportation des hydrocarbures canadiens a diminué de 10% en novembre 2014, ce qui constitue une baisse record depuis ces trois dernières années. Pour le Canada, septième exportateur de pétrole dans le monde, c'est un coup important qui est capable de provoquer un ralentissement de l'économie du pays. Le principal marché d'exportation de l'or noir canadien est les Etats-Unis.

"Un collapsus au marché pétrolier pourrait détruire toute la branche. En outre, le marché de l'immobilier canadien souffre",

selon les experts sur l'Amérique du nord cités par l'agence Bloomberg. Dans le même temps, la chute des prix du pétrole a provoqué une baisse des investissements ainsi que de la demande intérieure, qui a diminué de 1,7%.

Les cours du pétrole ont considérablement baissé ces derniers temps. Le prix du baril a atteint le seuil de 45 dollars ce lundi, ce qui ne s'était pas vu depuis le 17 mars 2009, puis il a continué à baisser pour passer sous les 44 dollars. Le pétrole a donc chuté de plus de 3 %.

Ce même jour, la bourse de Shanghai s'est effondrée de 8,5 %, en dépit de la décision des autorités de rassurer les investisseurs et de permettre d'investir l'argent des fonds de retraite dans des actions. Il s'agit de la plus forte baisse journalière de la bourse de Shanghai depuis huit ans. Shanghai a entraîné dans sa chute nombre de places boursières mondiales.

Dossier:
Chute des prix du pétrole (2016) (171)

Lire aussi:

La Norvège durement touchée par la chute du prix du pétrole
Le prix du pétrole continue sa dégringolade
Pétrole: vers un baril à 30 USD?
La Bourse de Shanghai s'effondre et entraîne les marchés européens
Tags:
chute, exportations, hydrocarbures, économie, pétrole, Canada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook