International
URL courte
21236
S'abonner

Ce mercredi, le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg a commencé sa première visite officielle en Géorgie en tant que le chef de l’alliance atlantique. Le pays semble renforcer ses relations avec l’Otan.

Des rencontres entre M.Stoltenberg avec les autorités géorgiennes, ainsi que l'ouverture du centre d'études et d'exercices de l'OTAN dans le pays sont au menu de la visite. Ce centre est le projet commun le plus significatif de l'alliance atlantique avec la Géorgie. Le rôle du pays en tant que partenaire de l'OTAN pourrait augmenter.

Le but de ce centre est de former des militaires géorgiens pour qu'ils puissent participer aux forces de déploiement rapide de l'OTAN. La Géorgie est devenue le premier pays post-soviétique à avoir été invité à participer à un tel projet.

La décision sur l'ouverture de ce centre a été prise lors du sommet de l'Otan au Royaume-Uni l'année dernière. La structure devrait aider à la modernisation du domaine de la défense et de la sécurité de la Géorgie.

"La situation géographique unique de la Géorgie et le relief de son territoire créent une possibilité unique pour les exercices communs des partenaires et des alliés", lit-on dans les documents de l'OTAN consacrés à la coopération entre l'alliance atlantique et la Géorgie.

Lire aussi:

Afghanistan: deux soldats de l'Otan tués par des hommes en uniforme de l'armée afghane
Otan: le "fer de lance" est émoussé
Otan: des ”elfes” pour lutter contre les ”trolls” russes
L'Otan montre ses muscles en Europe
Tags:
armée, exercices militaires, OTAN, Jens Stoltenberg, Géorgie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook