International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
20348
S'abonner

Le régime de Bachar el-Assad a perdu sa légitimité, a déclaré une fois de plus le porte-parole du département d'Etat américain.

Washington ne considère pas le président syrien Bachar el-Assad comme un partenaire dans la lutte contre le groupe Etat islamique (EI), a déclaré mercredi le porte-parole du département d'Etat américain John Kirby.

"Nous répétons depuis longtemps que le régime de Bachar el-Assad a perdu sa légitimité, et notre position n'a pas changé", a-t-il expliqué aux journalistes qui le priaient de commenter les déclarations du président russe sur la lutte contre le terrorisme.

Auparavant, lors de la conférence de presse tenue à l'issue de pourparlers avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, Vladimir Poutine a annoncé qu'il était extrêmement important de former une coalition antiterroriste la plus large possible impliquant des acteurs clés sur la scène internationale et des pays de la région, y compris la Syrie.

 

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Washington affirme avoir éliminé le N°2 de l’Etat islamique
Etat islamique: Téhéran et Ankara pourraient faire front commun
Ankara se prépare à combattre l'Etat islamique en Syrie
Tags:
crise, lutte antiterroriste, coalition, politique, terrorisme, Département d'Etat des Etats-Unis, Etat islamique, John Kirby, Bachar el-Assad, Vladimir Poutine, Washington, Proche-Orient, Damas, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook