International
URL courte
36256
S'abonner

Un réalisateur norvégien a tourné une série où la concentration de clichés négatifs et de phobies sur "l'agression russe" ont atteint leur apogée.

La chaîne de télévision norvégienne TV2 a diffusé la bande-annonce de la série "Sous occupation (Occupied)" qui, selon certains pronostics, est un des projets télévisés phare de la saison à venir. L'action de la série se déroule dans un proche avenir, quand la Norvège sera occupée… par la Russie!

Il semblerait que la bande-annonce de deux minutes rassemble toutes les phobies et les stéréotypes liés à la Russie propagés depuis des mois par les médias européens, notamment dans les pays baltes et scandinaves.

Selon le scénario, le pouvoir du pays tombe entre les mains d'un parti écologiste radical qui bloque toute production de pétrole et de gaz. Par la suite, l'armée russe décide d'occuper le territoire norvégien afin de placer les gisements d'hydrocarbures sous son contrôle.

Le projet, considéré comme le plus cher dans l'histoire de la télévision norvégienne, a coûté 9,6 millions d'euros à ses producteurs. Le Royaume-Uni a déjà acheté la licence permettant de diffuser la série à la télévision britannique. Des négociations avec
l'Allemagne, la France, le Danemark, la Suède, l'Islande, la Belgique et les Pays-Bas sont en cours.

L'ambassade de Russie en Norvège a regretté la production de la série, que les Norvégiens verront bientôt sur les écrans de leurs télés.

"Même si les auteurs de la série soulignent que l'histoire est inventée et n'a rien à voir avec la réalité, il s'agit d'Etats réels. Et, malheureusement, la Russie y joue le rôle de l'agresseur. Il est regrettable que les auteurs de la série aient décidé d'épouvanter les téléspectateurs norvégiens avec une menace inexistante venant de l'est dans les "meilleures" traditions de la guerre froide", ont fait savoir des diplomates russes en commentant la série.

Ils ont également confirmé qu'il n'y aurait pas de scandales liés à la série "Sous occupation", ni d'hystérie du côté russe.

"C'est avant tout une série sur les Norvégiens et leur réaction aux événements de ce genre", a fait remarquer le réalisateur de la série Erik Skjoldbjærg.

L'auteur de l'idée de la série est Jo Nesbø, écrivain norvégien populaire qui a publié plusieurs romans policiers.

Il est à noter qu'Ingeborga Dapkounaïte, star du cinéma russe d'origine lituanienne, a interprété un des personnages principaux de cette série sur "l'occupation russe".

 

Lire aussi:

McCain: augmenter la propagande pour vaincre la Russie
Journaliste américain: la propagande gouverne le monde occidental
Propagande quand tu nous tiens: la Russie attaque la Scandinavie
Une ministre traite Asselineau et Philippot de «losers», ces derniers s’insurgent
Tags:
Russie, Europe, Moscou, Norvège, Scandinavie, propagande, hydrocarbures, propagande antirusse, télévision, chaîne de télévision
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook