International
URL courte
7564
S'abonner

En Ukraine, la chasse aux symboles soviétiques va parfois un peu trop loin…

Des classiques de la littérature russe, décédés bien avant la Révolution d'octobre de 1917, ainsi que le premier homme dans l'espace, Iouri Gagarine, sont soudainement tombés sous le coup de la loi « Sur la condamnation des régimes totalitaires communiste et national-socialiste en Ukraine et de l'interdiction de la propagande de leurs symboles ». Selon les autorités de la ville de Poutivl (nord-est), les rues portant les noms de ces personnages émérites doivent être rebaptisées.

Les rues Pouchkine, Lermontov et Tchékhov devront ainsi disparaître de la carte de la ville. Même l'explorateur polaire Semion Tcheliouskine, mort en 1764, soit bien avant l'établissement du pouvoir soviétique, irrite les « décommunisateurs ».

Cependant, tous les habitants de Poutivl ne sont pas enthousiasmés par cette décision. Le conseil municipal devra donc organiser des débats sur ce sujet.

Fait curieux: la « décommunisation » de Poutivl ne semble pas concerner les rues centrales portant les noms de Sergueï Kirov (révolutionnaire bolchevik et homme politique soviétique), de l'Armée Rouge, d'Engels, de Wazlaw Worowski (diplomate soviétique) et du Komsomol (organisation de jeunesse communiste).

Dans le cadre de la « décommunisation », l'Ukraine a également détruit, au cours de deux dernières années, de nombreux monuments à Lénine, dont des œuvres de haute qualité. Elle a en outre interdit la diffusion en Ukraine de films et séries de production russe. De plus, le Comité d'Etat de la télévision et radiodiffusion ukrainien a publié une liste de livres imprimés en Russie et interdits d'importation en Ukraine. Des mesures prises pour éviter de "désinformer" les citoyens ukrainiens.

L'OSCE s'est dite préoccupée par l'adoption en Ukraine de la loi condamnant les régimes communiste et nazi et interdisant la propagande de leurs symboles. 

Lire aussi:

Kiev censure des écrivains russes
Ukraine: la "désoviétisation" n’est pas au goût de tout le monde
Le "méchant Russe" de retour sur vos écrans: hasard ou tendance géopolitique?
Ukraine: la "décommunisation" passe à la vitesse supérieure
Ukraine: une député appelle à interdire les médias russes
Tags:
décommunisation, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik