International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
228
S'abonner

Selon le maire-adjoint de la ville d'Al-Rutba, Imad Ahmad, les personnes enlevées avaient participé à une manifestation contre les terroristes quelques jours plus tôt.

Les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont enlevé 200 civils dans la ville irakienne d'Al-Rutba, située dans la province d'Anbar (ouest), rapporte dimanche la chaîne de télévision iranienne Press TV.

Pour l'instant, le sort des otages reste inconnu. Selon des messages sur Twitter, l'EI compte les exécuter parce qu'ils ont manifesté contre le terrorisme.

Selon une source de la chaîne, les terroristes de l'EI ont détruit une mosquée dans la province irakienne de Ninive, ainsi que des tableaux dans deux églises chrétiennes à Mossoul.

Créé en 2006 en Irak, l'Etat islamique a proclamé en juillet 2014 un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Le groupe cherche également à imposer son influence en Afrique du Nord, notamment en Libye. Il n'existe pas de front uni contre l'EI. Parmi les forces qui luttent contre les djihadistes figurent les troupes gouvernementales syriennes et irakiennes, les Kurdes, les combattants chiites libanais et irakiens et une coalition internationale dirigée par les Etats-Unis qui effectue des frappes aériennes. Les hostilités ont déjà fait plusieurs centaines de milliers de morts civiles et des millions de réfugiés.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Syrie: l'EI a exécuté près de 100 personnes en un mois
L'EI fait exploser un temple antique à Palmyre
Syrie: l'EI rase un monastère vieux de 1.600 ans
L'EI force ses combattants séropositifs à commettre des attentats-suicides
Tags:
terrorisme, civils, enlèvement, Etat islamique, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook