Ecoutez Radio Sputnik
    Benjamin Netanyahu

    Pétition pour l'arrestation de Netanyahu: Londres contraint de réagir

    © REUTERS/ Sebastian Scheiner
    International
    URL courte
    23108911018

    Une pétition réclamant l'arrestation de Benjamin Netanyahu pour crimes de guerre, publiée sur le site du parlement britannique, a déjà recueilli près de 90.000 signatures.

    Le gouvernement britannique a réagi dimanche à la pétition électronique appelant à arrêter le ministre israélien Benjamin Netanyahu pour "crimes de guerre" pendant sa visite à Londres, programmée pour septembre prochain.

    "Selon la loi britannique et internationale, les dirigeants de gouvernements étrangers en visite, comme le premier ministre Netanyahu, disposent de l'immunité contre toute procédure judiciaire et ne peuvent être arrêtés ni détenus", a indiqué le gouvernement.

    La pétition a été déposée par un développeur informatique de Manchester, en signe de protestation contre la prochaine visite officielle de Benyamin Netanyahu. "Benjamin Netanyahu mènera des entretiens à Londres en septembre. Selon les lois internationales, il doit être arrêté pour crimes de guerre à son arrivée au Royaume-Uni pour le massacre de plus de 2.000 civils en 2014" (lors de l'opération israélienne Bordure protectrice contre la bande de Gaza), lit-on dans le texte.

    "Nous condamnons la tactique terroriste du Hamas qui a tiré des roquettes sur Israël, construit des tunnels pour enlever et tuer des gens et a refusé à maintes reprises de décréter un cessez-le-feu. Israël, comme tout autre pays, a le droit de garantir sa sécurité et ses citoyens ont aussi le droit de vivre sans craindre les attaques. Le Royaume-Uni a appelé Israël à tout faire pour éviter les victimes civiles et à faire preuve de retenue", a ajouté le gouvernement.

    La pétition rassemblait 89.983 signatures dimanche après-midi et peut être examinée par le parlement si elle dépasse les 100.000 signatures.

    Lire aussi:

    Netanyahu prolonge l'opération israélienne à Gaza
    Gaza: Londres appelle Netanyahu à mettre fin au conflit
    Israël-Hamas: un conflit sans fin?
    Tags:
    Benjamin Netanyahou, crimes de guerre, arrestation, pétition, Gaza, Israël, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik