International
URL courte
18529
S'abonner

Barack Obama, en visite en Alaska, devrait annoncer dans les prochaines heures, son intention de demander au Congrès de financer l’achat de nouveaux brise-glaces afin d'augmenter la présence américaine dans l'Arctique.

En outre, le président américain annoncera une mise à jour des cartes du détroit de Béring, de la mer des Tchouktches et de la mer de Beaufort pour réaliser de nouvelles voies pour les navires.

Certains membres du Congrès estiment que les Etats-Unis sont devancés par d'autres Etats, notamment la Russie, qui développe activement ses régions arctiques et dispose d'une flotte composée de dizaines de brise-glaces, tandis que les Etats-Unis n'en possèdent que deux.

"Les Russes disposent déjà +d'autoroutes+, alors que nous devons nous contenter de chemins de terre avec des nids de poule", se désole le sénateur républicain de l'Alaska, Feshman Dan Sullivan.

Contrairement à Washington, la Russie a entamé ces derniers temps une exploitation plus active de son grand nord. Moscou est en train de construire dix nouvelles stations de recherche dans la région et de développer la voie maritime du nord, qui assure le transport de marchandises le long de la côte russe dans l'Océan glacial arctique et pourra devenir une alternative aux voies traditionnelles d'Europe et d'Asie.

Lire aussi:

Arctique: une expédition RU-US pour étudier le changement climatique
Shell de nouveau autorisé à forer en Arctique
Bouclier russe en Arctique: des affirmations US plutôt fumeuses
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
Tags:
brise-glaces, présence militaire, Barack Obama, Russie, États-Unis, Arctique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook