Ecoutez Radio Sputnik
    Liban: crise des déchets

    Crise des déchets au Liban: le ministère de l'Environnement pris d'assaut

    © AP Photo / Bilal Hussein
    International
    URL courte
    162
    S'abonner

    A Beyrouth, certains manifestants qui s'étaient emparés du ministère de l'Environnement, ont été évacués par la force du bâtiment.

    Dans la capitale libanaise de Beyrouth, les militants du mouvement de contestation "Vous puez" se sont emparés du ministère de l'Environnement, a rapporté un correspondant de Sputnik. Ils demandaient la démission du ministre de l'Environnement Mohammad Machnouk et refusaient de libérer le bâtiment jusqu'à ce que le responsable politique démissionne de ses fonctions.

    Mais une partie des manifestants a été évacuée par la force du bâtiment, selon l'AFP.

    Un responsable de la Croix-Rouge libanaise a affirmé que celle-ci avait "soigné sur place 15 personnes évacuées du bâtiment, dont une pour suffocation et 14 autres pour coups" reçus. Une seizième serait hospitalisée.

    Depuis la mi-juillet, le Liban connaît une crise sanitaire sans précédent provoquée par la fermeture de l'une des principales décharges du pays et l'arrivée à échéance du contrat de l'entreprise chargée du ramassage des poubelles.

    La crise du ramassage des ordures s'est transformée en une crise politique. Le mouvement à l'origine de la mobilisation actuelle baptisé "Vous puez" exige la démission du gouvernement en place et des députés. Des manifestations se sont déroulées dans plusieurs villes du pays, en solidarité avec les protestataires de la capitale.

    Depuis mai 2014, le Liban est privé de président faute d'accord politique entre les partis. Le parlement libanais, élu en 2009, a prorogé son propre mandat et reporté les élections législatives à 2017.

    Lire aussi:

    Liban: coup de théâtre au sommet en pleine crise des déchets
    Liban: vers une crise écologique et politique profonde
    Liban: la "crise des ordures" prend une tournure politique
    Liban: la crise des ordures tourne à la contestation politique
    Tags:
    manifestation, crise des ordures, Beyrouth, Liban
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik