International
URL courte
788110
S'abonner

A l'occasion du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, le président ukrainien a appelé le monde à faire front commun face aux "agresseurs russes".

Selon le chef d'Etat ukrainien, la communauté internationale doit opposer une réponse commune à la Russie qui mène "une guerre hybride" contre Kiev, rapporte mercredi l'administration présidentielle.

"Les leçons sanglantes de la Seconde Guerre mondiale ne doivent pas être oubliées. L'agresseur ne peut être arrêté que par des efforts conjoints, comme ce fut le cas il y a 70 ans", a annoncé M.Porochenko.

"C'est pourquoi aujourd'hui, au 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, nous nous adressons à toutes les nations libres du monde et les appelons à faire front commun face aux agresseurs russes, qui ont lancé une guerre hybride non déclarée contre l'Ukraine souveraine", a poursuivi le président.

Il estime également que "le monde démocratique doit déployer un maximum d'efforts afin de restaurer l'ordre mondial détruit et la confiance dans le droit international".

Kiev accuse Moscou d'avoir occupé par la force la péninsule de Crimée dont les habitants ont massivement voté en faveur de l'adhésion de la région à la Fédération de Russie lors d'un référendum non reconnu par la communauté internationale. Depuis le début du conflit, dans le sud-est ukrainien, Kiev affirme que la Russie s'ingère dans les hostilités en apportant un soutien aux indépendantistes du Donbass.

Moscou estime pour sa part que le référendum criméen était conforme à la législation internationale et dément toute implication dans les affrontements opposant les insurgés des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk aux troupes gouvernementales ukrainiennes.

Sur fond de crise ukrainienne, l'Occident a imposé plusieurs volets de sanctions à l'encontre de hauts responsables et de grandes entreprises russes pour le rôle présumé de Moscou dans le conflit.

Lire aussi:

Brigade fantôme: l'Ukraine accuse la Russie, puis se rétracte
Guerre froide Occident-Russie en Ukraine: Pékin le grand gagnant
La Russie en Ukraine. Mythes et réalités
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Tags:
conflit ukrainien, référendum, agression, hostilités, 70e anniversaire de la Victoire de 1945, République populaire autoproclamée de Lougansk (RPL), République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Petro Porochenko, Crimée, Donbass, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook