International
URL courte
11744
S'abonner

Le premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel se rendra à Moscou en octobre, annonce le quotidien polonais Rzeczpospolita dans son article intitulé "Le Luxembourg contourne Donald Tusk". Cette information a été dévoilée par Xavier Bettel lui-même dans un entretien pour le site Euractiv.

Le quotidien polonais Rzeczpospolita a annoncé la visite de Xavier Bettel, premier ministre d'un pays qui  a pris le 1er juillet la tête de la présidence tournante de l'UE, en Russie en octobre, précisant que le dirigeant avait accepté l'invitation du président russe Vladimir Poutine. D'après le quotidien, Xavier Bettel pourrait s'entendre avec Moscou dans le dos de Donald Tusk. Cela signifie que cette initiative est blâmable pour  le président du Conseil européen Donald Tusk, adepte d'une politique sévère à l'égard de Moscou et partisan de la prolongation des sanctions antirusses.

Pourtant, Xavier Bettel ne partage pas cette vision. Il a souligné dans son entretien qu'"à présent, la situation est la suivante: sanctions – réaction,  sanctions – réaction. Et ça nuit à l'Europe aussi bien qu'à la Russie. C'est pourquoi il faudrait trouver une solution pour débloquer cette situation".

Plus tôt, M. Bettel a affirmé dans son interview pour Euractiv qu'il n'était pas prêt à céder à toutes les exigences des politiques. Quant aux sanctions, il a souligné que si personne n'était prêt à respecter les accords de Minsk, nous nous retrouverions dans un conflit gelé qui pourrait durer des années. "Pour l'instant, les sanctions se succèdent, au détriment de tout le monde".

Xavier Bettel, quant à lui, a confirmé l'information sur sa visite dans la capitale russe: "J'ai informé le secrétaire général du fait que j'allais me rendre à Moscou dans les semaines qui viennent pour rencontrer le président (russe Vladimir) Poutine et le premier ministre (russe Dmitri) Medvedev et que j'allais également me rendre en 'Ukraine".

Lire aussi:

Giscard d’Estaing "prend tout le monde à contrepied" en soutenant Moscou
Un député européen polonais pourrait se rendre en Crimée
Le chef de la diplomatie iranienne bientôt à Moscou
D’un seul geste Cristiano Ronaldo fait perdre quatre milliards de dollars à Coca-Cola
Tags:
visite officielle, sanctions, Rzeczpospolita, EurActiv, Union européenne (UE), Xavier Bettel, Donald Tusk, Luxembourg, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook