Ecoutez Radio Sputnik
    Les drapeaux de la Russie et de la Corée du Sud

    La Corée du Sud veut s’unir avec la Russie pour développer l'Extrême-Orient

    © RIA Novosti . Mikhail Fomichev
    International
    URL courte
    Forum économique de Vladivostok (19)
    60819
    S'abonner

    "Si nous unissons nos efforts, nous pourront réaliser de grandes choses", a estimé le ministre sud-coréen de l'Industrie, du commerce et des ressources naturelles.

    La Corée du Sud se dit prête à unir ses efforts avec la Russie afin de développer leur collaboration d'affaire en Extrême-Orient, a déclaré samedi le ministre sud-coréen de l'Industrie, du commerce et des ressources naturelles, Yun San Chzhik lors du huitième dialogue d’affaires entre les deux pays dans le cadre du Forum économique oriental de Vladivostok.

    "Le potentiel de collaboration entre la Russie et la Corée du Sud n'est pas dévoilé", a indiqué le ministre, en rappelant toutefois que des problèmes économiques existent.

    "C'est au besoin qu'on reconnaît un ami, et c'est exactement le moment pour unir nos efforts', a-t-il rajouté.

    D'après lui, il faudrait rassembler les efforts des gouvernements ainsi que des secteurs privés des deux pays. Pour l'instant, ce sont notamment des problèmes administratifs douaniers en Russie qui empêchent de réaliser de tels projets, car il y a beaucoup de complexités dans les procédures de réception des différentes normes à respecter.

    "Les entreprises des deux pays pourront construire les futurs locomotives de croissance économique, et si nous unissons nos efforts, nous pourront réaliser de grandes choses", a déclaré M. Yun San.

    Dossier:
    Forum économique de Vladivostok (19)

    Lire aussi:

    Forum économique oriental: moisson de contrats à Vladivostok
    Poutine au Forum économique oriental de Vladivostok
    Forum de Vladivostok: propulser le développement de l'Extrême-Orient
    Tags:
    coopération, Forum économique oriental (EEF), Vladivostok, Russie, Corée du Sud
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik