International
URL courte
Crise migratoire (789)
3235
S'abonner

Bohuslav Sobotka appelle au dialogue avec la Russie en vue de trouver une issue à la crise syrienne qui a provoqué l'exode des réfugiés vers l'Europe.

La Russie devrait participer au règlement de la crise en Syrie, a déclaré dimanche le premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka, dans une interview à l'édition en ligne tchèque Novinky.

"Il est nécessaire de faire participer la Russie à la résolution des problèmes en Syrie et de communiquer avec les Russes malgré les sanctions qui leur sont imposées à cause de l'Ukraine", a indiqué M.Sobotka.

D'après lui, "il est vital pour l'Europe de mettre fin à la guerre en Syrie, sinon, nous ne sommes pas capables à arrêter l'afflux de migrants (en provenance de ce pays)", précise le porte-parole.

"Il ne faut pas perdre du temps à discuter des quotas de réfugiés, il est nécessaire de se concentrer sur la stabilisation du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord", estime le premier ministre tchèque. 

Selon M.Sobotka, certains pays qui se montrent très actifs sur la question des migrants, ont beaucoup fait pour déstabiliser la situation  en Libye et en Syrie et notamment "pour renverser le régime du président syrien Bachar el-Assad".

Toutefois, "M.Assad est toujours à son poste, le groupe Etat islamique contrôle la moitié du pays et des millions de Syriens ont perdu leurs foyers", a conclu M.Sobotka.

Depuis le début de l'année, environ 350.000 migrants sont arrivés dans l'Union européenne. Selon la Commission européenne, la crise migratoire actuelle est la pire depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

66 célébrités françaises appellent à aider les migrants
L'Autriche accueille des milliers de migrants du Proche-Orient
Migrants: Prague en appelle à la Russie pour résoudre la crise
Conférence de presse de Hollande: Syrie, migrants et fiscalité au menu
Tags:
quotas, crise syrienne, crise migratoire, crise en Ukraine, migrants, réfugiés, Commission européenne, Union européenne (UE), Etat islamique, Bachar el-Assad, Bohuslav Sobotka, Afrique du Nord, Proche-Orient, République tchèque, Syrie, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook