International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
3164
S'abonner

Une quinzaine de frappes ont visé des objectifs au nord de Bagdad.

L'armée irakienne a commencé à se servir de ses avions de combat américains F-16 pour bombarder des positions du groupe djihadiste Etat islamique (EI), a annoncé dimanche le porte-parole du Pentagone Peter Cook.

Il a rappelé que l'Irak avait pris livraison en juillet des quatre premiers F-16 sur un total de 36 commandés auprès des Etats-Unis, qui forment aussi ses pilotes. Selon lui, le reste des appareils seront fournis en accord avec le calendrier des livraisons.

Selon l'armée irakienne, une quinzaine de frappes ont visé des objectifs au nord de Bagdad, dans les provinces de Kirkouk et de Salaheddine. Ces bombardements ont donné des "résultats importants", a affirmé le ministre de la Défense Khaled al-Obaidi, en soulignant que les nouveaux avions de chasse auront "un impact sur la conduite des opérations dans le futur".

Les F-16 représentent une grande avancée pour l'Armée de l'air irakienne, qui disposait jusqu'à maintenant d'avions à hélice Cessna Caravan et de vieux avions russes Su-25. Mais, pour les experts, ils ne devraient pas changer fondamentalement la donne dans la lutte contre l'EI.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Irak: livraison de quatre F-16 américains
Lutte contre l'EI: les Etats-Unis envoient des chasseurs F-16 en Turquie
Vol «d’enfer» entre le Maroc et la Belgique: les passagers hurlent et prient en pleine tempête – vidéo
Un incident survient entre des blindés russes et américains en Syrie – vidéo
Tags:
frappe aérienne, djihadisme, F-16 Fighting Falcon, Pentagone, Etat islamique, Peter Cook, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook