International
URL courte
0 140
S'abonner

"Un drone de fabrication pakistanaise Buraq a pour la première fois été utilisé lundi. Il a ciblé un camp de terroristes", selon un porte-parole de l'Armée.

Un drone de fabrication pakistanaise a pour la première fois lundi tué des djihadistes présumés dans les zones tribales du nord-ouest, annonce la chaîne télévisée Geo TV.

"Le drone de fabrication pakistanaise Buraq a pour la première fois servi aujourd’hui. Il a ciblé un camp de terroristes dans la vallée de Shawal et tué trois importants terroristes", a déclaré un porte-parole de l’armée, le général Asim Bajwa, sur son compte Twitter, sans dévoiler l’identité des victimes.

En mars dernier, l’armée pakistanaise avait testé son propre drone Buraq (nom de la monture mythique du prophète Mahomet pour son voyage nocturne de La Mecque à Jérusalem). Ces drones sont équipés de missiles Barq (éclair) guidés au laser.

Islamabad condamne depuis une décennie les tirs par des drones américains dans les fiefs talibans du nord du pays, considérés comme une atteinte à sa "souveraineté" et avait exigé des Etats-Unis un transfert de technologies permettant de fabriquer ses propres drones.

Tapissée d’une forêt dense qui y complique les opérations militaires, la vallée de Shawal est l’un des derniers refuges de djihadistes dans la zone tribale du Waziristan du Nord, quartier général depuis une décennie de différentes factions talibanes et d’Al-Qaida. Après des années de tergiversations, l’armée pakistanaise y avait lancé en juin 2014 une vaste opération anti talibane impliquant près de 30.000 militaires, qui se concentre précisément ces jours-ci dans la vallée de Shawal.

Lire aussi:

Islamabad teste un missile à capacité nucléaire (journal)
L'Etat islamique, Al-Qaïda et les Talibans veulent lancer la Troisième Guerre mondiale
Un infectiologue marocain étrille l’étude de The Lancet critiquant la chloroquine
Tags:
talibans, Pakistan, frappe aérienne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook