Ecoutez Radio Sputnik
    Croissant musulman

    Forte hausse des actes islamophobes et antisémites à Londres

    © Sputnik . Ruslan Krivobok
    International
    URL courte
    2205
    S'abonner

    Les actes à caractère islamophobe et antisémite ont fortement augmenté à Londres, de 70,7% et 93,4% sur un an, selon les chiffres publiés lundi par la police de la capitale britannique.

    Entre juillet 2014 et juillet 2015, 816 actes islamophobes ont été comptabilisés dans le grand Londres, contre 478 lors de la période précédente (+70,7%), tandis que 499 actes antisémites ont été recensés, contre 258 entre juillet 2013 et juillet 2014 (+93,4%), rapporte l'AFP.

    La police londonienne ne donne pas le détail par catégorie de ces actes qui peuvent être aussi bien des violences verbales que des agressions physiques.

    Au total, 13.007 actes racistes ou contre une religion ont été recensés dans la capitale britannique pendant la période de douze mois achevée en juillet dernier, en hausse de 26,9% sur un an.

    Il n'existe pas de chiffre officiel au niveau du pays mais le Community Security Trust (CST), une association qui recense les actes antisémites au Royaume-Uni, a enregistré 473 incidents de ce type au premier semestre 2015 dans l'ensemble du pays, en hausse de 53% par rapport à la même période l'année précédente.

    Manifestation du mouvement anti-islam Pegida
    © REUTERS / Kai Pfaffenbach
    La police londonienne estime que l'augmentation de ce type d'actes est due à plusieurs facteurs, dont la "volonté croissante" des victimes à les dénoncer ou encore une plus grande compétence des officiers à les identifier.

    "A la lumière de récents évènements mondiaux, nous savons que les communautés à Londres sont anxieuses", a indiqué Scotland Yard dans un communiqué, précisant que les équipes locales patrouillent autour des écoles et des lieux de culte lors de moments jugés sensibles comme les jours de prière.

    Selon Tell Mama, une organisation qui recense les actes islamophobes au Royaume-Uni, 60% des victimes de tels délits sont des femmes voilées.

    Le Royaume-Uni compte 2,7 millions de musulmans et 263.000 juifs selon le rencensement de 2011.

    Lire aussi:

    La violence antisémite en hausse dans le monde
    Dîner chez ses voisins musulmans: l'initiative de religieux contre l'islamophobie
    Intolérance en France: le Conseil de l'Europe préoccupé
    Allemagne: Merkel s'engage à protéger les musulmans
    Tags:
    Royaume-Uni, police, antisémitisme, islamophobie, Community Security Trust (CST), Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik