International
URL courte
6227
S'abonner

Deux chasseurs français Rafale ont effectué mardi leur premier vol de reconnaissance au-dessus de la Syrie, et d'autres vols de reconnaissance sont prévus pour les prochains jours, a annoncé le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius.

Ce premier vol de reconnaissance a été mené par deux avions Rafale équipés d'appareils photo et vidéo, et visait à déterminer où se trouvaient les camps des rebelles du groupe terroriste Etat islamique, selon la chaîne de télévision BFMTV.

Les chasseurs bombardiers français ont réalisé une mission de six heures et demie. Les Rafale sont munis d'équipement de collecte d'informations sur des objets stratégiques à haute et basse altitudes à toute heure.

Les vols doivent permettre de mener d'éventuelles frappes aériennes, comme l'a annoncé lundi François Hollande lors de sa conférence de presse semestrielle à l'Elysée.

"Selon les informations recueillies, le renseignement collecté, nous serons prêts à faire des frappes" contre l'EI sur le territoire syrien, a annoncé le président français.

Cela dit, le chef de l'Etat a fait remarquer qu'il ne projetait pas d'y déployer des troupes terrestres.

D'après Laurent Fabius, "ces vols de reconnaissance détermineront le moment venu telle ou telle action qui pourrait être prise".

La guerre civile qui ravage la Syrie a depuis longtemps une portée régionale et internationale. De nombreux pays participent à cette lutte contre les djihadistes de l'EI. Ainsi, les Etats-Unis envoient des drones et des chasseurs dans le nord de la Syrie, et la Turquie organise des raids aériens contre les rebelles kurdes près de sa frontière. Des milliers de combattants du mouvement libanais Hezbollah renforcent les rangs des loyalistes syriens. L'Iran dépêche des soldats en Syrie et des commandants des Gardiens de la révolution islamique (Pasdarans) sont chargés de former les troupes gouvernementales syriennes.

Lire aussi:

Situation en Syrie (2014)
Syrie: Washington se résigne à reconnaître le rôle clé de la Russie
Syrie: tirs de roquettes de la rébellion sur Damas, vingt sept morts
Les médias britanniques se pressent d'envoyer l'armée russe en Syrie
Syrie: Paris étudie la possibilité de frappes aériennes contre l'EI
Tags:
vol d'inspection, Rafale, Etat islamique, Laurent Fabius, François Hollande, France, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik