Ecoutez Radio Sputnik
    Une journaliste hongroise a été congédié

    On ne badine pas avec les réfugiés syriens

    © REUTERS/ Marko Djurica
    International
    URL courte
    511029
    S'abonner

    Une journaliste hongroise a été congédiée après avoir fait un croc-en-jambe à un réfugié tenant un enfant dans ses bras.

    Le journaliste allemand Stephan Richter avait posté sur sa page Twitter une vidéo qui n'a pas laissé l'opinion publique indifférente et a provoqué un buzz retentissant sur Internet.

    L'opératrice de télévision hongroise Petra Laszlo était en train de faire un reportage sur les réfugiés fuyant un cordon policier à Roszke, près de la frontière avec la Serbie, dans le sud de la Hongrie.

    La foule des gens désespérés cherchait à s'enfuir tandis que Petra Laszlo choisit sa victime et donne violemment un coup de pied à un homme tenant un enfant dans ses bras, tout en continuant à filmer. Le migrant stupéfié s'écroule par terre.

    Une fois postée sur Internet, la vidéo montrant la cruauté extrême de la jeune femme a vite fait le buzz sur le Web. La journaliste en question a été immédiatement congédiée. Il est également prévu de lancer une procédure judiciaire à son encontre. La Hongroise risque une peine de cinq ans de prison.

    "Une collègue de N1TV s'est comportée aujourd'hui de manière inacceptable au point de rassemblement à Roszke. Le contrat de travail de l'opératrice a été résilié avec effet immédiat aujourd'hui, nous considérons l'affaire comme close", a indiqué le communiqué du rédacteur en chef de la chaîne N1TV.

    Petra Laszlo appartient à la droite radicale et est opposée à l'accueil des réfugiés en Hongrie.

    Le centre d'immigration de Roszke était auparavant peuplé par des Roms. Cependant, ces derniers temps, il est devenu le point de passage le plus important pour les réfugiés venus d'Afrique et du Proche-Orient.

    Au total, quelque 3.000 réfugiés ont franchi la frontière à Roszke mardi. La plupart des migrants ont été placés dans des camps policiers.

    Pourtant, certains réfugiés ont entrepris de fuir par crainte que les autorités ne leur permettent d'accéder à l'Europe occidentale. Les agents de police ont utilisé leurs matraques contre des immigrés clandestins qui tentaient d'échapper aux forces de l'ordre.

    En 2015, environ 350.000 migrants sont arrivés dans l'UE. De jour en jour, leur nombre ne cesse d'augmenter de façon spectaculaire. Selon les rapports de la Commission européenne, le monde n'a pas connu une telle crise migratoire depuis la Seconde Guerre mondiale.

    Lire aussi:

    Hongrie: deux terroristes parmi des réfugiés syriens
    La Hongrie mettra fin au transit des migrants non identifiés
    Environ 3.000 migrants arrivent en Autriche depuis la Hongrie
    Tags:
    crise migratoire, migration, frontière, réfugiés, Hongrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik