Ecoutez Radio Sputnik
    Ayman Al-Zawahiri

    Al-Qaïda prête à coopérer avec l'EI contre la coalition internationale

    © Wikipedia/ www.wikipedia.org
    International
    URL courte
    19427
    S'abonner

    Si le leader d'Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri, dénie toute légitimité à l'Etat islamique, il se déclare dans le même temps prêt à coopérer avec ce groupe terroriste pour lutter contre la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis.

    Ayman al-Zawahiri, nouveau leader d'Al-Qaïda après la mort d'Oussama ben Laden, a dénié toute légitimité à l'Etat islamique. "Nous ne reconnaîtrons pas ce califat", cite l'agence Reuters reprenant un enregistrement de M. al-Zawahiri diffusé sur internet.

    Dans le même temps, M. al-Zawahiri s'est prononcé pour la coopération avec l'Etat islamique pour lutter contre la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis malgré les contradictions existant entre Al-Qaïda et l'EI, rapporte Reuters.

    "Malgré les graves erreurs (de l'Etat islamique), si j'étais en Irak ou en Syrie, je coopérerais avec eux pour tuer les croisés, les laïcs et les chiites, même si je ne reconnais pas la légitimité de leur Etat, parce que le problème est plus large", dit Aïman al Zaouahri, sans préciser ses intentions à l'égard du mouvement.

    L'Etat islamique est l'une des principales menaces à la sécurité mondiale. Au cours des trois dernières années, les djihadistes de cette organisation se sont emparés de vastes pans de territoires en Irak et en Syrie. Dans le même temps, ils tentent d'influencer les pays de l'Afrique de Nord et notamment la Libye. D'après différentes estimations, l'EI contrôle près de 90.000 kilomètres carrés, où les terroristes ont annoncé la création d'un soi-disant "califat" régi par ses propres lois. L'organisation compte de 50 à 200.000 militants.

    Il n'existe pas de front uni pour lutter contre l'EI. L'armée syrienne et irakienne ainsi que des troupes kurdes et des milices libanaises et sunnites combattent contre cette organisation. La coalition internationale sous la direction des Etats-Unis se contente d'effectuer des frappes aériennes. Lors des batailles, plusieurs centaines des milliers des civils ont trouvé la mort et plusieurs millions ont fui le pays.

    Lire aussi:

    L'EI emploie des armes chimiques contre les Kurdes
    L’EI enlève des enfants pour en faire des terroristes
    Des cellules dormantes de l'EI présentes en Europe?
    Internet s'enflamme: un réfugié faussement accusé d'être militant de l'EI
    Tags:
    coalition, Ayman al-Zawahiri, Oussama ben Laden, Syrie, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik