International
URL courte
1131
S'abonner

La Chine est prête à renforcer sa coopération avec la France dans la lutte contre la corruption, a indiqué un haut responsable du Parti communiste chinois (PCC), Zhao Hongzhu, actuellement en visite en France.

La Chine est prête à renforcer sa coopération avec La France pour retrouver les suspects en fuite et les actifs détournés, en vertu de l'actuel traité d'extradition entre la Chine et la France, a évoqué M. Zhao lors d’entretiens avec le premier secrétaire du Parti socialiste français Jean-Christophe Cambadélis, la ministre de la Justice Christiane Taubira et le président de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) Jean-Louis Nadal.

La Chine a lancé cette année un programme appelé "Sky Net" pour coordonner le retour de hauts fonctionnaires chinois corrompus et a publié une liste de 100 personnes soupçonnées de corruption et d’être en cavale à l'étranger. Les officiels chinois déclarent qu’actuellement, près de 10 personnes de cette liste ont été extradées de pays ayant des conventions avec Pékin.

La Chine n'a pas de traités d'extradition avec les États-Unis et le Canada — les deux destinations les plus populaires pour des suspects de crimes économiques.

Lire aussi:

Pékin met en place un réseau mondial pour rapatrier les fonctionnaires corrompus
Corruption en Chine: les fonctionnaires visitent des prisons
La Chine à la conquête de la face cachée de la Lune
Pourquoi la Chine réduit-elle les effectifs de son armée?
La Russie et la Chine comptent créer une bourse aux pierres précieuses
La Chine lance un nouveau contrat pétrolier coté en yuan
Des technologies russes protègeront la Chine d'éventuelles attaques US
Tags:
corruption, Chine, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook